Partenariat Burundi-Europe : 44 ans après

Partenariat Burundi-Europe : 44 ans après

La première édition de Journée dédiée à la coopération entre l’Union européenne et ses Etats membres avec le Burundi a eu lieu ce vendredi 10 juin 2022 au  jardin public de Bujumbura. Célébrée sous le thème « UE-Burundi,  un partenariat durable et diversifié », cette journée intervient au moment où l’Equipe Europe, l’UE et les Etats membres sont mobilisés pour appuyer les efforts des autorités burundaises.

 

Les conditions d’une réussite

Les partenaires européens sont déjà à l’œuvre. Une enveloppe de 194 millions d’Euros a été prévue pour appuyer le Burundi pour la période 2021-2024. Les domaines concernés cadrent avec plusieurs axes du Plan National de Développement 2018-2027.

Il s’agit du développement humain et services avec plus de 53% du montant global, la croissance inclusive, durable et créatrice d’emplois avec plus de 28%, la bonne gouvernance avec près de 13 %, l’appui à la société’ civile avec 4 % ainsi que des mesures de support couvertes par plus ou moins 2 %.

D’après Mr  Claude BOCHU, ambassadeur de l’Union européenne au Burundi, l’Equipe Europe est le premier bailleur de fonds du Burundi.

« Entre 2015 et 2021, l’Equipe Europe a contribué à hauteur de 33 % des appuis des partenaires au développement, soit plus de 900 millions d’Euros de dons », a indiqué le diplomate européen.

 

Un  partenariat de l’innovation

Après la coupure du ruban et les discours de circonstance, côte à côte, les ambassadeurs  Claude BOCHU et Albert SHINGIRO suivis par les diplomates présents ont entamé une visite guidée des stands d’exposition pour se rendre compte des réalisations des différents projets financés par l’Equipe Europe au Burundi.

Il s’agissait, d’après l’ambassadeur BOCHU, de permettre au public burundais de toucher avec leur doigt certaines des réalisations financées par l’Equipe Europe à travers de nombreux programmes de coopération dans les domaines de la santé, de l’éducation, de  la culture, de l’énergie, des infrastructures, du développement rural, de  la gouvernance, de  la justice, de  l’appui à la société civile et de  l’environnement.

« Les stands de nos partenaires témoignent de la diversité et de l’amplitude de l’engagement de l’Equipe Europe », s’est-il réjouit.

Cette  vitrine de la coopération Europe-Burundi a permis de mettre en avant les entrepreneurs, femmes et jeunes.

 

« Je me réjouis que l’enveloppe annoncée lors de l’entretien à Bruxelles le 18 février 2022 entre le chef de l’Etat du Burundi et la commissaire européenne chargée des partenariats internationaux ait tenue en compte l’aspect création d’emplois qui constitue réellement une des priorités pour le Burundi, en particulier pour les jeunes»

 

Cela a suscité une grande satisfaction de la part de l’ambassadeur Albert SHINGIRO, ministre burundais des affaires étrangères et de la coopération au développement.

« Je me réjouis que l’enveloppe annoncée lors de l’entretien à Bruxelles le 18 février 2022 entre le chef de l’Etat du Burundi et la commissaire européenne chargée des partenariats internationaux ait tenue en compte l’aspect création d’emplois qui constitue réellement une des priorités pour le Burundi, en particulier pour les jeunes» , a lancé le représentant du gouvernement.

Signalons que l’expression « Equipe Europe » désigne l’ensemble des acteurs  européens qui peuvent jouer un rôle dans le partenariat pour le développement avec le Burundi dont les institutions européennes, les 27 Etats membres, les institutions financières d’investissement, les banques de développement des Etats membres auxquels s’ajoute la Suisse.

 

Albéric NDAYIRUKIYE