Entrepreneuriat : Transformer le lait de vaches en poudre pour simplifier sa conservation

Entrepreneuriat : Transformer le lait de vaches en poudre pour simplifier sa conservation

À la fin de leurs études, Belangine IRANKUNDA et ses deux camarades ont suivi une formation sur la transformation du lait de vache en lait de farine. Ayant constaté les défis auxquels font face les vendeurs et les consommateurs du lait de vache, ces trois jeunes de Gitega ont alors voulu innover, faciliter sa conservation et créer de l’emploi. Après des essaies qui ont donné de bons résultats, ils peinent encore à démarrer effectivement leurs travaux, faute de matériel.

 

Transformation du lait pour le valoriser

Au Burundi, il existe une importante partie de personnes qui dépendent largement de l’industrie laitière pour joindre les deux bouts. Cependant, cette industrie fait souvent face aux défis de conservation du lait pour plusieurs jours.

À cause de cela, des pertes majeures sont cependant inéluctables chez les vendeurs en particulier. Belangine IRADUKUNDA fait partie des jeunes qui ont décidé de déshydrater le lait de vaches et relever ce défi.

« Les éleveurs et les vendeurs du lait de vache rencontrent des problèmes liés avec sa conservation pour de longues durées. C’est pourquoi on a lancé cette initiative de transformation du lait de vache en lait en poudre parce que le lait déshydraté se conserve plus longtemps, dans de simples conditions et sans réfrigérateur », indique-t-elle.

 

Former pour l’avenir

Avant de commencer à produire le lait de farine en lait de vache, Bélangine IRADUKUNDA et ses camarades ont dû traverser la phase d’apprentissage en 2022. Ils ont été formés par des bénéficiaires des formations organisées par PAEEJ Burundi, dans le cadre de ses programmes de renforcement de capacités entrepreneuriales des jeunes.

Après cette formation, ils ont cherché le lait de vache et se sont mis à mettre en pratique les connaissances acquises. Au bout de presque une année d’apprentissage et de plusieurs essais, l’initiative de transformation du lait de vache en lait en poudre gagne présentement l’attention tout autour d’eux.

 « Nous peinions à croire qu’ils réussiraient à extraire la farine de lait en lait de vaches. Aujourd’hui, nous savons que leur projet est réalisable et on leur souhaite le meilleur dans cette aventure » : Affirme Jean Chrétien KAMUNTU, le frère de Belangine.

 

Des défis à relever

Après avoir réussi à transformer le lait de vache en lait en poudre pour prolonger sa durée de conservation, ces jeunes entendent passer à l’étape suivante. Ils ont aujourd’hui le statut de société délivré par l’Agence de Développement du Burundi (ADB) mais, le manque de matériel et autres besoins fondamentaux érige un mur entre eux et leur ambition.

« Nous avons un problème d’accès aux matériels adéquats pour la production. On vole de nos propres ailes jusqu’à présent. Nous n’avons pas également d’endroit de travail. Toutes ces barrières nous empêchent de faire du progrès » : explique Belangine IRADUKUNDA.

Pour trouver un moyen de s’en sortir et commencer à produire et mettre sur le marché leurs produits, ils se sont tournés vers PAEEJ Burundi dans l’espoir que leur projet soit éligible pour le financement.

Dans un avenir si proche, ces jeunes se voient apporter du changement. « Si les choses évoluent comme on l’espère, nous souhaitons avoir d’ici à quatre ans une entreprise de production du lait de farine en lait de vache au niveau local », conclue Belangine.

 

Africa BINTUNUMUKAMA