Zoé Saint Régis: » La culture devrait avoir son propre ministère « 

Zoé Saint Régis:" La culture devrait avoir son propre ministère " ©H-Photography

Zoé Saint Régis: » La culture devrait avoir son propre ministère  » ©H-Photography

 

La récente sortie médiatique du ministre de la jeunesse, sport et culture Adolphe Rukenkanya a suscité beaucoup de polémique. Des artistes indignés se sont exprimés sur les ondes de différentes radios. Le rappeur Zoé Saint Régis, connu pour ses chansons conscientisant soutient que la culture devrait avoir son propre ministère.

 

 
Zoé Saint Régis, interprète de la chanson  » Uburundin’ igihugu, s’ ikibuga » ou encore ‘’2015 ntushike’’s’ est indigné: » Entendre un ministre tenir ce genre de propos, me donne l’ image d’un un père qui délaisse ses enfants. Nous vivons une situation où certains de mes compères sont en cavale, avec pour unique  crime d’avoir chanté le quotidien de tout un peuple. Normalement, le ministre devait démissionner  ou du moins présenter des excuses publiques », affirme le rappeur Zoé Saint Régis.

 
L’auteur-interprète de  » DIVIDE ET  IMPERA » n’y va pas par quatre chemin. » Il est grand temps de séparer la culture et le sport. Ces domaines sont différents. Il ne faut pas les associer, car qu’on le veuille ou pas, il y a un secteur parmi les deux qui subit automatiquement un manque d’ attachement approprié.  »

 
Zoé Saint Régis précise également que la culture est le fondement de toute une nation. » Un pays sans culture, est un pays sans valeur. La véritable richesse d’un  pays réside dans sa culture. Il faut vraiment accorder une place importante à la culture. »

 

Zoé Saint Régis vient de dévoiler son énième single. Une chanson saluée par le public , compte tenu de son regard sur la société burundaise.

 

Armand NISABWE

 

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.