Yoya nous parle de son année de trône sur ISANGANIRO Award

Le chanteur Yoya , lauréat de Isanganiro Award 2012 (www.akeza.net)

Le chanteur Yoya , lauréat de Isanganiro Award 2012 (www.akeza.net)

L’année 2012 a été une année de succès pour l’artiste ISSA JAMAL dit Yoya. Il a été présent sur presque toutes les grandes affiches de concert, il a fait une sortie en Europe où il a eu une occasion de s’exhiber en face de son idole Africa NOVA, il a été un ambassadeur pour toute la tournée Primusic. Mais avant tout, il a remporté l’ISANGANIRO Award. Ici on revoit avec lui  les moments forts de sa carrière en 2012.

 

 

Akeza.net : Ton année de promotion sur la radio Isanganiro via son Award vient de toucher à sa fin. Quelle est ton impression ?

 

Yoya : C’est un sentiment de satisfaction que j’ai. La radio ISANGANIRO m’avait promis de la promotion, ils me l’ont faite. Vraiment c’est une très bonne initiative. Ils mettent les chansons véhiculant un message en compétition et quand ces chansons sont diffusées, ils amènent un apport dans l’amélioration de notre société, ce qui est important.

 

Akeza.net : Tous les projets que vous aviez en commun  été mis à exécution ?

 

Yoya : Oui, j’ai eu la promotion pendant toute une année. J’ai tourné le clip de la chanson « Wiyumva gute ».

 

Akeza.net : Selon toi quel est l’avantage de gagner un award quand on est artiste ?

 

Yoya : Décrocher un award quand on est artiste, c’est extrêmement important. Il y’a certaines personnes  qui te découvrent, arrivent à t’identifier grâce à la récompense. Le public s’élargit. Ça détermine le niveau de l’artiste. En plus ça donne aux artistes l’envie, la rage de bien faire.

 

Akeza.net : Certains disent que ta réussite de l’an2012, c’est grâce â ISANGANIRO award.Qu’est ce que tu en as dit ?

 

Yoya : Vous savez le succès d’un artiste ne provient pas d’une seule chanson. Parce que personne ne va au studio pour produire une mauvaise chanson. Le succès ce n’est pas un objet qu’on fabrique.

 

Akeza.net : En tant qu’artiste de l’année, qu’est ce que tu n’as pas aimé ?

 

Yoya : Ce que je n’ai pas apprécié, je crois que je l’ai déjà dit. J’aurais aimé que l’on considère un seul vote par personne quand l’opération est au niveau des votes par sms. Je me dis bien que quand l’autorisation de vote reste illimitée, certains peuvent voter plusieurs fois, voire du matin au soir.

 

Akeza.net : Et qu’est ce qui t’a le plus marqué ?

 

Yoya : Globalement, beaucoup de choses me sont arrivées alors que je ne m’y attendais pas. J’ai eu assez de promotion, mes chansons ont été jouées. J’ai été surpris par exemple de trouver qu’Africa NOVA connaissait mes chansons .C’est incroyable, ça je ne l’oublierais pas.

 

Akeza.net : Un petit mot à l’égard des organisateurs d’Isanganiro award ?

 

Yoya : Le message reste le même, je prie pour eux, je leur demande de se donner toujours pour le développement de notre musique.

 

Akeza.net : merci de nous avoir accordé cet entretien.

 

Yoya : je vous remercie aussi.

 

Propos recueillis par Armand NISABWE

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.