Yoya Jamal : ‘’je suis satisfait de mes réalisations ‘’

Photo de Yoya, prie lors d`un tournage de son clip vidéo (www.akeza.net)

Photo de yoya, prise lors d`un tournage de son clip vidéo (www.akeza.net)

 

Le début de l’année rime avec la planification annuelle, les projets. Dans la suite des articles sur la rétrospective 2014, nous avons rencontré le chanteur Issa Jamal dit Yoya.  Il nous retrace son parcours de l’an dernier et nous fait entrevoir ses projets en 2015.

 

Akeza.net : Quel est ton bilan 2014 ?

 

Yoya : J’ai fait 5 chansons et 3 vidéos (entre autres Ivyo nabonye, Mot de passe, Sibomana, Kayitesi). J’ai participé dans pas mal de concerts à travers tout le pays, j’ai été ambassadeur (extra) de la Primusic. Je me suis produit en concert live dans 7 commune du pays, en collaboration avec l’association «Yezu mwiza» soutenu par l’ONG Care International. J’ai été également en concert au Rwanda. J’ai décroché le trophée «Meilleur chanson de l’année» au Top 10 Tube, grâce à la chanson «mot de passe.» De ma part, je suis satisfait de mes réalisations.

 

Akeza.net : Que regrettes-tu sur ton parcours annuel ?

 

Yoya : Je regrette de ne pas avoir réalisé les clips vidéo de toutes mes chansons. Je me suis heurté à un problème de manque de filles ouvertes à l’idée d’apparaitre dans une vidéo. J’avais aussi prévu de faire des chansons en swahili, mais cela n’a pas été possible, faute de temps.

Un concert en Afrique du sud était prévu. A la dernière seconde, tout a été perturbé. Je crois pouvoir le faire cette année.

 

Akeza.net : A quoi faut-il s’attendre de ta part  pour l’année 2015 ?

 

Yoya : Je voudrais être très productif, produire beaucoup plus de chansons. Généralement je produis 4 chansons par an. Alors à partir de cette année, je voudrais multiplier par 2. Je compte élargir ma zone, en faisant des collaborations avec certains artistes de la sous-région.

Je compte promouvoir les artistes talentueux, qui n’ont pas de moyens de percer. Avec l’année 2015, je prévois aussi mettre en place mon orchestre, peu importe le temps que cela va me prendre. Je voudrais faire plus de clips aussi.

 

Akeza.net : Un dernier mot ?

Yoya : Premièrement je voudrais   remercier en général tous mes fans, partout où ils sont et en particulier les gens qui ont boosté ma carrière. Aux journalistes, je dis merci, ils font un bon travail pour nous. Leur rôle est indispensable. Je souhaite à tous une merveilleuse année. Je vous aime.

 

Akeza.net : Merci pour l’entretien.

 

Yoya : Merci à vous.

 

Propos recueillis par Armand NISABWE

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.