YBSP élargit ses frontières : Leis Bruel, fondateur, s’exprime

Leis Bruel HARAGIRIMANA,président-fondateur de YBSP ©Akeza.net

Leis Bruel HARAGIRIMANA,président-fondateur du YBSP ©Akeza.net

La branche du YBSP-Youth Building in Synergie to end Poverty- du canada organise ce weekend un événement de levée de fonds pour soutenir les initiatives de cet asbl burundais. Leis bruel Haragirimana , président-fondateur de YBSP est aux anges et espère que beaucoup de personnes sauront répondre à l’invitation.

 

Leis Bruel se rappelle : «Il y a un an que ça a commencé. Une certaine Maithé Bizabishaka, marraine dans le programme Feed A child m’a approché. Elle m’a demandé ce que j’en pensais si on pouvait créer une branche au Canada. Tout est partie de là».

 

Il poursuit : « C’est Maithé qui devient du coup la coordinatrice du YBSP Canada….elle a approché des burundais sur place  pour constituer un petit comité. Du comité est venu l’idée d’organiser un événement de levée de fonds destinés à soutenir  le programme Feed A Child».

 

Les enfants recueillis par le programme Feed A Child de YBSP ont tous obtenu d’excellents résultats scolaires cette année. Il s’agit de Fabrice Nduwimana: 1er avec 94%, Jean Marie Mpawenimana: 1er avec 93,5% , Samuel Nishimwe: 2ème avec 90,3% , Céleus Nsabimana: 6ème avec 84,4% et Jean Marie Ndizeyimana: 9ème avec 82,4%

 

Pour cela aussi, Leis Bruel Haragirimana a une explication : « Pouvoir survivre dans la rue, il faut  que tu sois vraiment intelligent. Donc les enfants avaient déjà un potentiel immense. Ajouté à cela que leur éducateur s’occupe d’eux comme il faut, ils ne peuvent qu’apporter des résultats satisfaisant comme ils l’ont fait. »

 

Un site web dédié au fundraising sera officiellement lancé ce samedi 22 Aout durant l’événement du YBSP Canada. L’objectif de ce site web est d’amener tous les burundais et autres personnes qui se sentent concernés  à pouvoir soutenir la cause de YBSP. Pour rappel , YBSP arrive à tenir ses programmes grâce à divers dons de la diaspora.

 

YBSP ambitionne d’ouvrir des branches dans tous les pays où la communauté burundaise est forte. Bien avant la branche du canada, YBSP pouvait compter sur une branche en Belgique , aux Etats-Unis , en Suisse et  en Chine comme le précise Monsieur Haragirimana , initiateur du projet.

 

YBSP compte soutenir 50 enfants avec les 10 000 USD gagnés via la compétition Shaping a Better Future de Coca Cola. Ce sera  sous un modèle différent de celui adopté avant. Nous y reviendrons.

 

Landry MUGISHA

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.