World Youth Forum 2019: Le pays des Pharaons accueille bientôt 10 jeunes burundais

World Youth Forum 2019: Le pays des Pharaons accueille bientôt 10 jeunes burundais

Ils sont 3 filles et 7 garçons qui représenteront le Burundi à la troisième édition du World Youth Forum en Egypte. Ce programme qui va rassembler plusieurs jeunes du monde entier dans un cadre enrichissant. Ce qui leur permettra d’échanger des points de vue et de recommander des initiatives aux décideurs et aux personnalités influentes. Contactés par notre rédaction, 4 d’entre eux nous parlent de leurs attentes pour ce forum qui se déroule du 14 au 17 décembre.

Pour cette 3ème édition, le Burundi a eu l’honneur de bénéficier d’une représentativité de 10 jeunes activistes. Il s’agit de Emmanuel Niyoyabikoze, Delphin Kaze, Georges Noël Nininahazwe, Aimé Fédor Irankunda, Beni Bokim Nihoze, Chancard Abimana, Anny Princia Habiyaremye, Niella Ntawunyankira, Fabrice Nshimirimana et Ndereka Julienne. Ils indiquent que ce forum est une occasion précieuse non seulement pour eux mais aussi pour leur chère patrie. Quelques-uns d’entre eux se sont exprimés.

Pour Emmanuel Niyoyabikoze, jeune activiste de l’environnement (fondateur et Directeur de Greening Burundi), ce forum est un grand atout car il aura l’opportunité de rencontrer plus de 5000 jeunes provenant de tous les coins du monde. « J’espère renforcer mes compétences et acquérir de nouvelles à travers les thématiques prévues ».
Julienne Ndereka, présidente de l’Association Burundaise pour la Promotion de la Vie de la Femme (A.P.V.F) met l’accent sur le renforcement de son leadership comme un retour de sa participation à ce rassemblement. Elle pense aussi à un échange d’expériences.

Quant à Delphin Kaze, Directeur Gérant de KAGE Ltd (une entreprise qui produit du charbon écologique à travers les rafles de maïs), sa participation lui permettra d’élargir son réseau professionnel. « Ce qui est d’une grande importance en tant qu’entrepreneur ».

C’est le même son de cloche chez Georges Noël Nininahazwe, spécialiste en nutrition auprès de Caritas Burundi. Il abonde dans le même sens que ses camarades en indiquant qu’à l’ère de la mondialisation, c’est important de vivre en réseau. Ce forum lui permettra, dit-il, d’échanger afin de comprendre les défis liés au développement mondial. Ajoutant au passage que sa réussite est de faire entendre la voix de la jeunesse. En marge de cette participation, ces jeunes promettent de partager les expériences acquises avec leurs camarades, dès leur retour au bercail.

Initié en 2017 sous l’égide du président égyptien Abdel Fattah El-Sisi, ce forum des jeunes constitue une plateforme construite par des jeunes prometteurs. Il transmet des messages de paix, de prospérité, d’harmonie et de progrès au monde entier. Dans la même lignée, ce sera également une occasion pour les jeunes participants de dialoguer avec les principaux décideurs, de créer des réseaux avec des jeunes prometteurs de la région et du monde, déterminés à créer un monde meilleur pour tous.

Le forum est ouvert à tous les jeunes de toutes les nations qui croient en leur pouvoir d’apporter des changements et qui cherchent à devenir influents au sein de leurs communautés. Et…la jeunesse burundaise sera là!

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments