Who’s the Best concert : petit aperçu des forces en place dans ce face à face

Who’s the Best concert : petit aperçu des forces en place dans ce face à face

La dernière fois que Big fizzo et Sat-B ont partagés une même affiche, c’était lors de la finale de la Primusic 2019. Les 2 artistes avaient en même, à la surprise générale, chanté ensemble leur morceau en commun “Wezere”. Depuis lors, les 2 artistes ont poursuivis, chacun de son côté, leur bonhomme de chemin. Le 9 février prochain, ils devront de nouveau se retrouver sur scène et cette fois ci dans une espèce de face à face. Un concert, qui au-delà de ces 2 grands artistes, met également en opposition 2 labels qui ont chacun la prétention d’être le plus fort du Buja Fleva.

Si nous attendons tous la date fatidique pour juger de nos propres yeux ce que valent ses 2 écuries, rien ne nous empêche de jouer au jeu de qui est le meilleur sur le papier. Portons de la chemise du parieur et évaluons les forces de part et d’autres.

Zeus versus Chronos

Ce concert à des allures de classico, promet d’être un véritable choc au sommet de la musique burundaise. Un combat qui ne dit pas son nom. D’un côté l’ancêtre Big Fizzo (Chronos) qui devra faire face à un Sat-B (Zeus), leader de la nouvelle génération. Le premier a réussi à briller en 2019 et se réinventer une nouvelle armure. Notamment à travers des morceaux tels que Fyee, Sibeza ou encore You. Big Fizzo aura marqué 2019 de son empreinte autant sur scène qu’en studio. A cela s’ajoute la belle année qu’a connu son label Bantou Bwoy qui aura produit à la chaine bon nombre de hits. Des morceaux qui bénéficient d’une production vidéo bien au-dessus de la moyenne locale. De quoi rendre Big Fizzo fier.

Sat-B pour sa part, a tenté de donner forme à son label, Empire Avenue, en permettant notamment à Belle Nice (sa tendre compagne) et au jeune Bain Turo de sortir leurs premiers morceaux sous les couleurs du Prince de Kanyosha. Personnellement Sat-B aura gratifié le public de 3 morceaux dont « Don’t Cry » fait avec le tanzanien Asley. Le clip sera même tourné en Tanzanie. Et même si le succès de ses morceaux reste mitigé, il a le mérite d’être sorti de sa zone de confort notamment avec le morceau « Love Controller ».

Sur scène, Big Fizzo et Sat-B restent de vraies bêtes de scène. Leurs performances lors de la tournée Primusic 2019 parlent pour eux. Avec chacun une discographie inondée par des morceaux à succès et même des tubes, il sera intéressant de voir les publics du King et du Maréchal réagir en présence de ces 2 artistes.

Qui de l’Empire ou de la Tribu ?

Si tout le public attend Big Fizzo et Sat-B, les 2 artistes seront accompagnés de leurs écuries respectives. Qui de Bantou Bwoy ou de Empire Avenue aura le dessus sur scène ? L’Empire de celui qui l’on surnomme le « Maréchal » pourrait-il tenir tête à la Tribu Bantou que dirige Big Fizzo ? Les performances des artistes pourraient nous donner un bref aperçu.
Que l’on aime ou pas, difficile de passer à côté de la belle année de Bantou Bwoy qui compte bien plus de morceaux à succès que l’équipe en face. Avec un jeune Kirikou A-Kili qui met tout le monde d’accord, notamment avec le morceau Washa, Double Jay qui a donné des envies à plusieurs avec « Numva Shaka » et Elly’s Bwoy dontt le morceau « Kwetu » aura ravivé des souvenir à certains, les dés semblent être jetés. Cependant, l’équipe Empire Avenue a lui aussi des arguments à faire valoir. Car si Bain Turo et Belle Nice ne comptent qu’un seul morceau chacun depuis leur signature, ces 2 artistes peuvent compter sur une fan base plutôt fidèle pour les pousser. Ils pourront également compter sur la présence du groupe Best Life Music qui a généralement la sympathie du public. Les 4 chanteurs pourront défendre « Addicted », leur EP de 8 morceaux sortir en 2019.
Il est vrai que sur le papier, le déséquilibre se lit, néanmoins comme le dit l’adage : « Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ».
En attendant de voir ce que Big Fizzo et Sat-B nous réservent pour ce grand jour, nous ne pouvons qu’espérer une fête à la hauteur de leurs envergures. Rendez-vous le 9 Février.

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments