« Whatsapp » teinte plus de bien que de mal auprès des burundais

 

L’application mobile pour smartphone « Whatsapp » est devenue un critère primordial dans l’achat d’un téléphone au Burundi. Plusieurs veulent se procurer un téléphone qui supporte cette application. Des avantages et des inconvénients sont soulevés par ses usagers burundais.

 

 

usager consulte ses messages sur whatsapp au bureau

usager consulte ses messages sur whatsapp au bureau

 

« Avec Whatsapp, tout le monde est proche de moi », dit Carine (28 ans). Cette « whatsappeuse » (vocable forgé du langage parlé des jeunes burundais) témoigne que cette application mobile facilite la communication entre les personnes à travers toute la planète. «…et c’est à un faible coût. On en profite plus surtout en ce temps où les coûts des appels est chers», ajoute Carine. Une idée de coût qu’elle partage avec Maurice (35 ans). Celui-ci ajoute : « Les messages via Whatsapp sont très rapide ».

 

 

Toutefois, l’application « whatsapp » n’est pas décorée de roses seulement, des inconvénients sont soulevés sur son usage de façon exagérée. « Avec Whatsapp, une amitié virtuelle se créée, ce qui n’est pas cool », critique d’Elvira (24 ans). Cette dernière ajoute que ladite application rend « antisocial » les personnes « accro » à whatsapp. Elvira donne l’exemple qui, en pleine discussion, se mettre à rédiger des messages sur whatsapp avec leur téléphone. De plus, Elvira évoque que la décadence des mœurs est une conséquence de ce réseau social qui a plus de 600 millions d’utilisateurs. Quant à une certaines Rachel (23 ans),  « Whatsapp est source de distraction aux personnes qui sont au travail ». Les élèves et étudiants ne le cachent pas aussi que ça peut les distraire.

 

 

Vous noterez que Whatsapp est une entreprise fondée en 2009 par Jan Koum et Brian Acton, deux anciens ingénieurs de Yahoo, avec comme objectif « remplacer le SMS ». En février 2014, whatsapp est acheté par Facebook à environ 19 milliards de dollars américains.

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.