Weekend Foot : Les insolites lors du match Buja City vs Messager Ngozi

Weekend Foot : Les insolites lors du match Buja City vs Messager Ngozi

Si la fois dernière on vous parlait des insolites d’après match, aujourd’hui il s’agira des faits qui se sont produits en plein match. Eh oui, ils existent et arrivent de temps en temps sauf que nombreux sont ceux qui les trouvent banals. Ces moments drôles amusent les amateurs du ballon rond. Voici pour vous quelques insolites qui ont marqué la rencontre Buja City vs Messager Ngozi.

La première insolite se passe lors de la rencontre Bujumbura city Vs Messager Ngozi. Un match tendu. Nous sommes en seconde mi-temps, Iddy Museremu, l’attaquant et buteur de Messager déborde, balle au pied, dribbles, dribbles tout au long du couloir gauche vers les buts. Il est vite intercepté par un joueur de Buja city qui le tacle tout près de la surface de réparation (comprenez bien, pas dans la surface de réparation).Iddy tombe. L’arbitre arrive en courant et siffle un penalty. Mais son assistant se trouvant sur la ligne gauche s’y oppose puisque cette action se passe tout près de lui. Il avait tout vu. Après concertation, l’arbitre principal décide retirer le penalty. Ce qui n’enchante pas les joueurs de Messager Ngozi qui tentent une réclamation mais en vain. C’était si amusant de voir un arbitre assistant qui arrive à contredire la décision de l’arbitre principal devant tout le monde (car cela n’arrive que très rarement) surtout que l’arbitrage burundais est sous le feux des critiques (ces derniers temps) dans ce championnat, accusé de partialité.

 

C’est toujours pendant cette rencontre Buja city vs Messager Ngozi qu’un autre fait amusant se passe. Après le penalty refusé, à quelques minutes de la reprise, Iddy Museremu provoque une autre faute. Cette fois-ci, ce sera dans la surface de réparation où un joueur de Buja city le bloque dans les pieds. Iddy tombe. L’arbitre siffle un penalty. Quand le penalty tiré par le capitaine de Messager Kagabo, est réussi, c’est la révolte du côté de Buja city puisque ce but donne l’avantage à leurs adversaires. Tout à coup, sous le coup de l’émotion, on voit un des joueurs de Buja city se jeter au sol, les mains lui couvrant le visage. On le relève mais il ne veut rien entendre. Il devient inconsolable face à ce but. Il se sent affaibli à tel point qu’il n’arrive pas à poursuivre la rencontre. Son entraineur décide alors de le remplacer subitement. Un fait étonnant qui conduit certaines gens à se moquer du geste de ce joueur, reprochant son comportement « d’enfantin ».

A la fin du match tendu entre Buja City et Messager Ngozi, un des joueurs de Buja City s’approche de l’arbitre pour le gifler. Ayant remarqué cela, l’arbitre tient déjà un carton rouge dans sa main pour quiconque osera le toucher. Comme s’ils l’avaient pressentis, 2 policiers et quelques membres de la Fédération accourent vite pour protéger l’arbitre jusqu’aux vestiaires. Les joueurs de Buja City l’accusaient de partialité. Ce comportement va à l’encontre de la fameuse règle du fair-play au sport, qui dans bien des cas n’est pas respecté.

 

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments