Université Virtuel du COMESA : Plus que 2 mois avant les admissions

Université Virtuel du COMESA : Plus que 2 mois avant les admissions

Lancé en 2016, le projet d’Université Virtuelle du COMESA va enfin entrer dans sa période de réalisation. En effet, le lancement des admissions qui devait normalement se faire en septembre, va finalement se faire en mai 2018 et ainsi sera lancé de manière effective l’Université Virtuelle. Une bonne nouvelle pour les pays membres du COMESA qui ont travaillé pendant plusieurs années à la réalisation de ce grand projet.

L’Université Virtuelle du COMESA va être lancé avec un programme collaboratif de maîtrise sur l’intégration régionale à moyen terme, dans le but de créer une université à part entière à long terme. Et pour ce premier programme, le choix a été porté sur l’université Kenyatta pour l’accueillir.

Notons que ce Master de l’Université Virtuelle du COMESA est un programme multidisciplinaire destiné à réunir des universitaires, des chercheurs et des praticiens de renommée mondiale provenant d’institutions majeures du monde entier dans des centres d’apprentissage dans les universités participantes à travers une plate-forme virtuelle. La matière est un cours professionnel conçu pour les fonctionnaires travaillant dans les départements traitant des questions de commerce, d’intégration et de coopération et les étudiants ayant l’intention de travailler comme agents commerciaux, analystes des politiques commerciales, conseillers, chercheurs et attachés commerciaux.

Lire plus : Économie : Commerce transfrontalier dans l’EAC, quel impact sur l’intégration régionale ?

Le programme cible également les professionnels du secteur privé et les opérateurs économiques; des journalistes couvrant les questions commerciales; les chambres de commerce, les associations de fabricants et de consommateurs, les missions diplomatiques, les organisations de développement traitant des questions de commerce et d’intégration, entre autres. Il convient également aux chercheurs et consultants commerciaux de niveau intermédiaire.

Les modules d’enseignement pour 30 cours ont été développés avec le soutien financier de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF). Le processus d’examen a été réalisé par des experts universitaires du monde entier afin d’assurer la bonne qualité du matériel et des connaissances à transmettre aux étudiants. Pour obtenir le diplôme, les étudiants seront tenus de prendre et de réussir 10 cours de base et cinq choix, et compléter une thèse et un stage, sur une période de deux ans.

Lire aussi : Enjeux régionaux : le Burundi a-t-il encore besoin de la CEPGL pour son développement ?

Le programme fournira donc une solide formation conceptuelle, politique et pratique sur l’intégration régionale, mais permettra également d’élargir l’accès aux opportunités de recherche et à l’enseignement supérieur sur l’intégration régionale à l’intérieur et à l’extérieur de la région du COMESA. Le programme couvre l’économie, le commerce, le droit, l’économie politique, le commerce et la finance, l’informatique et l’innovation, entre autres.

Pour le COMESA, cette université virtuelle est une réponse à la lenteur des progrès en termes d’intégration régionale due à la faible présence d’institutions continentales offrant des programmes d’intégration régionale appropriés, souples et abordables.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments