Université Espoir d’Afrique : En quoi se distingue –t-elle des autres ?

Université Espoir d’Afrique : En quoi se distingue –t-elle des autres ?

Pour le Dr Victor BARANTOTA, recteur de l’université Espoir d’Afrique, son université est la seule université délivrant les documents académiques en anglais et en français. «Hope Africa University » a comme objectif de préparer la jeunesse pour la transformation de la société. Il en parlait lors d’une séance d’explication qui se déroulait dans les locaux de cette université se trouvant au Campus NGAGARA ce jeudi 09 Janvier.

Créée en 2003 par l’Eglise Méthodiste libre du Burundi, l’Université Espoir d’Afrique a reçu ses premiers étudiants en 2004. Convaincue que toute connaissance vient de Dieu, cette université est chrétienne et a comme objectif de préparer la jeunesse pour la transformation de la société à tous les niveaux d’où d’ailleurs son slogan « faire face aux réalités africaines ».

L’université Espoir d’Afrique dispense les cours en français et en anglais. Si un professeur est anglophone, les étudiants suivront les cours en anglais, et s’il est francophone, ce sera en français.

A la différence des autres universités qui ont intégré le système BMD en 2012, l’université Espoir d’Afrique l’a intégré dès sa création en 2004. Ainsi, l’université Espoir d’Afrique se targue d’être la seule université qui a un calendrier stable avec un premier semestre qui commence au mois de Février pour prendre fin au mois de Juin et le second semestre en Août pour se terminer en Décembre. Elle prétend aussi être la seule université qui maîtrise et pratique convenablement le système de crédits.

Contrairement aux idées reçues comme quoi l’Université HOPE AFRICA donne seulement une formation en faculté de médecine, cette université compte d’autres facultés comme la faculté des Lettres et Sciences, la faculté des sciences et de l’éducation, la faculté des affaires et sciences professionnelles, la faculté d’ingénierie et technologie. Et de souligner que cette université possède également 6 programmes du 2ème cycle, autrement dit mastère dont le mastère en études théologiques, le Master of Business Administration (MBA en sigle), le leadership éducationnel, sciences infirmières, le mastère en droit international publique et le développement communautaire

Selon le recteur de l’université Espoir d’Afrique Dr Victor BARANTOTA, l’université Espoir d’Afrique a mis en place un internat qui a une capacité d’accueil d’environ 200 places avec une restauration, un courant en permanence pour pouvoir réviser, car il a un parc solaire qui alimente son université ainsi qu’une connexion internet. « Tout cela permet aux étudiants de se concentrer aux études sans se soucier d’autres préoccupations et de faire leurs recherches. Ceci garantit aux étudiants une formation de qualité. » Ajoute le recteur

A l’issue de leurs études, l’université a prévu pour ses étudiants des lieux de stages. Ici, le recteur a cité notamment deux hôpitaux l’un situé ici à Bujumbura, l’autre à KIBUYE, des conventions de partenariats avec les hôpitaux publiques et la radio Voix d’Espoir « Ijwi Riremesha » qui offre aux étudiants de la faculté de communication de stages.

Le recteur souligne que l’université Espoir d’Afrique réserve un temps assez suffisant pour pratiquer ce qu’ils ont appris. « Ce qui permet aux étudiants de s’exercer. Ils sortent de l’université avec un bagage qui leur permet d’être compétitifs sur marché du travail car au terme de leur cursus, ils maitriseront ce qu’ils font», explique le recteur. Il suffit juste d’aller sur terrain pour nous rendre des comptes.

L’université Espoir d’Afrique se dit internationale, car il accueille plusieurs étudiants internationaux qui viennent de différentes contrées du monde, mais également des partenariats avec des universités américaines et européennes.
Dans cette université, on offre la bourse d’excellence aux étudiants ayant obtenu 65% au concours d’entrée en médecine, mais aussi aux étudiants ayant un talent en sport, dans la culture, dans la musique, etc.

Si les autres universités délivrent leurs documents en français seulement, l’université Espoir d’Afrique les a distancées, car elle délivre les documents académiques aussi bien en français qu’en anglais, encore en temps voulu. Néanmoins, il précise que les diplômes nécessitant l’entérinement comme le diplôme de baccalauréat, l’université doit attendre que la commission d’entérinement valide ces derniers.

Arthur BIZIMANA

Comments

comments