Un petit tour des magasins à l’approche de Noël

Un petit tour des magasins à l’approche de Noël

Sapin de Noel © DR

Les fêtes de fin d’année approchent à grand pas. Des fêtes qui, une fois arrivées, marquent leurs empreintes au marché, comme les articles de noël Cette année, la réalité semble être autre. Dans les différents magasins de Bujumbura où nous sommes passés, non seulement les prix de certains articles sont élevés mais aussi ils sont rares.

Nous sommes passés au T2000, Home World super Market et Umuco Market. A part que les articles annonçant la fête de Noel sont rares, même le peu qu’on parvient à avoir coutent énormément cher selon les clients rencontrés sur les lieux. A T 2000, les sapins de Noël varient de 410.000Fbu à 115.000FBU. Les guirlandes de noël varient de 2500 à 3500 Fbu. Les boules de noël coûtent 10.000Fbu par pièce et les tricots des enfants sur lesquels est écrit ‘’merry christimas day’’ coûtent 4000Fbu par pair.

De T2000, rendons-nous au Home World Super Market en face de l’ancien siège de Leo, en bas de la pharmacie du peuple .Là, les prix semblent un peu différents de ceux de T2000.Un sapin servant d’échantillon que nous avons pu voir coûtent 350.000 Fbu et les boules de noël varient entre 4000 et 45000Fbu.Une grande différence réside au niveau de la guirlande, là il y en a ceux de 2000Fbu. Après Home Work Super Market, nous nous sommes rendus à Umuco Market tout près de la station-service communément appelée chez ‘’Katikati’’.Une alimentation où l’on avait l’habitude d’étaler les articles de noël dans leurs produits à vendre au quotidien. Arrivé là, les vendeurs trouvés sur places nous ont signifié qu’il n’y a aucun article de noël.

En faisant cette tournée dans ces différents Magasins et alimentations, nous n’avons pas observé un mouvement de personnes qui viennent acheter les articles de noël comme se faisait la même période de l’année précédente. Nous nous sommes enfin entretenus avec une personne qui vient s’approvisionner qui a requis l’anonymat. « Je viens ici pour acheter les vêtements de noël pour mon fils. Les histoires de sapin je les ai ignorées car la vie est chère et il y a une hausse de prix» nous a-t-elle révélé.

Une autre personne rencontrée sur T 2000 qui a aussi requis l’anonymat nous a dit qu’elle achète le sapin de noël une fois les deux ans. « Depuis 2012, j’achète le sapin une fois les deux ans, cela parce que la vie devient de plus en plus chère de tel sorte que je ne parvienne pas à acheter les habits pour mes enfants et rester avec un montant supplémentaire pour acheter le sapin. Je préfère garde celui de l’année précédente pour des raisons indépendamment de moi» déplore-t-elle.

Après notre tournée, le constat est que le mouvement de personnes qui s’approvisionnent en articles de noël a considérablement diminué par rapport aux années dernières.

Alexandre NDAYISHIMIYE

ban

 

 

Comments

comments