Twese for peace s’érige en faiseur de jeunes entrepreneurs

Twese for peace s’érige en  faiseur de jeunes entrepreneurs
Twese for peace s’érige en  faiseur de jeunes entrepreneurs (www.akeza.net)

Twese for peace s’érige en faiseur de jeunes entrepreneurs (www.akeza.net)

 En date du 30 au 4 Aout s’est tenu ‘’Twese for Peace’’, un séminaire qui vise à introduire le concept d’entreprenariat et la résolution pacifique des conflits aux jeunes élèves et étudiants dont l’âge varie de 17 ans à 23 ans. « Twese for peace » a l’intention de développer une nouvelle génération de jeunes leaders et  d’entrepreneurs patriotiques au Burundi. Armel NIBASUMBA, organisateur et fondateur de cette initiative  est confiant que les manettes du changement de notre société sont tenues par la jeunesse.

 

Une semaine de formation

 

Cette année, TWESE FOR PEACE a organisé et lancé son premier programme. La première classe de cet été était constituée de 22 candidats (jeunes), choisi rigoureusement à partir d’un dossier via internet. Pour  y prendre part, il fallait passer par une application mise en ligne et remplir soigneusement un formulaire de question permettant à établir   la capacité et la motivation de l’individu. « On va les former sur les compétences fondamentales de créer leurs propres entreprises. » a  promis Armel NIBASUMBA, avant la tenue officielle de ce séminaire. Les heureux participants de ce séminaire sont satisfaits. « Je viens de faire connaissance avec l’entreprenariat. J’avoue que je n’y connaissais rien avant cette formation. Sans doute que je vais m’y mettre bientôt » se confiait à nous M. Alain avec énergie et détermination, à la fin du séminaire.

 

Les attentes de  ‘’TWESE FOR PEACE’’

 

Ce n’est que le début. TWESE FOR PEACE compte continuer chaque année. Après la formation de ces jeunes, des clubs d’entreprenariat initiés par ces lauréats verront le jour. Cela fera qu’une grande partie de jeunes reçoivent des notions sur l’entreprenariat, dans différents coins.

 

Il faut saluer le sacrifice de TWESE FOR PEACE, qui sans gros moyens, ont travaillé jour et nuit pour la réussite et la mise en place de ce programme. A la fin de ce séminaire, une petite compétition a été organisée, en vue de voir si les méthodes apprises de présenter un projet, peuvent être bien appliquées par ces jeunes. C’était extraordinaire. Tous les jeunes ont assuré. Des projets d’innovations en matière d’énergie renouvelable, commerce, écologie ont été présentés.

 

Le président de la chambre fédérale de commerce et d’industrie du Burundi (CFCIB), Econie NIJIMBERE avait fait le déplacement. « Pour un pays, c’est le secteur privé qui est le moteur de développement. Je suis ravi de voir qu’il y a de jeunes ambitieux comme vous. Si le Burundi a une richesse, c’est la jeunesse. Mais aussi c’est une bombe, s’ils restent sans emploi, ils peuvent détruire le pays. La CFCIB est en train de faire des pourparlers avec le gouvernement, pour éviter un problème d’inadéquation de la recherche de l’emploi et de la création d’emploi. Nous voulons introduire dans les écoles des cours d’entreprenariat», s’est-il résumé dans son discours.

 

Dans son discours marquant la fin de cet événement, Armel NIBASUMBA  a manifesté un sentiment de satisfaction. Il a tenu a remercier les différents partenaires, les jeunes participants, ainsi que les jeunes burundais évoluant dans des institutions universitaires à l’étranger, qui se sont joints à lui pour le succès de ce programme. Des certificats ont été remis aux participants à la fin de ce séminaire. Le prochain rendez-vous est fixé à l’été prochain.

Twese for peace Logo complet (www.akeza.net)

Twese for peace Logo complet (www.akeza.net)

Armand NISABWE

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.