Transport ferroviaire : Où en est-on avec la construction du Chemin de fer UVINZA – MUSONGATI – EST de la RDC ?

Transport ferroviaire : Où en est-on avec la construction du Chemin de fer UVINZA – MUSONGATI – EST de la RDC ?

L’utilisation des voies ferrées est l’un des moyens de transport rapide facilitant le déplacement des personnes et des marchandises. Au Burundi, la toute première voie ferrée est attendue de plus belle par bon nombre de burundais avec l’espoir qu’il influe sur les prix des denrées ; vu que le cœur de l’Afrique reste plus que dépendant des échanges internationaux, une situation causée en partie par son enclavement.

 

Dans une conférence de presse tenue ce 25 Janvier 2020, Déogratias NSANGANIYUMWAMI, Ministre burundais des Infrastructures, de l’Équipement et des Logements Sociaux a tenu à revenir sur l’état d’avancement du projet au Burundi en déclarant : ‘’ Les études de faisabilité pour la construction du chemin de fer Uvinza – Musongati sont déjà validées au niveau de la partie Burundaise ’’.
Cependant, la phase d’exécution n’a pas encore été amorcée.

 

Des ouvriers en plein travaux sur une ligne ferroviaire en Tanzanie @DR

 

La Tanzanie manie la manette

 

Initiateur du projet, le pays de NYERERE via la TRC (Tanzania Railway Corporation) est au créneau pour mener ce gigantesque projet du SGR (chemin de fer à voie standard) de 2561 km, qui maillera le port de Dar-es-Salaam jusqu’à l’Hinterland en ralliant en aval le Burundi et la RDC. Le projet est exécuté en plusieurs phases dont la première est à son point d’achèvement, joignant six stations dont Dar es Salaam, Pugu, Soga, Ruvu, Ngerengere et Morogoro.

 

Rendue publique ce 6 janvier 2021 par M. Palamagamba KABUDI, Ministre tanzanien des Affaires étrangères, le projet se poursuit avec la construction du deuxième axe qui s’étendra sur 422 km entre Morogoro et Makutupora à Singida, une région du centre de la Tanzanie. Deux entreprises chinoises dont la China Civil Engineering Construction Corporation et la China Railway Construction Limited ont remporté le contrat pour construire cette ligne ferroviaire. Il sera achevé dans les 36 mois (deux ans) pour un coût d’exécution de 1,32 milliard de dollars.

 

De surcroit, si rien ne change, le SGR tanzanien arrivera au centre (Singida) dans deux ans. Il sied alors de se demander quand il ralliera Uvinza, une ville de l’ouest tanzanien, qui desservira l’axe qui joindra Musongati au Burundi pour se prolonger jusqu’à l’Est de la RDC.

 

Selon la TRC, le SGR en cours de construction réduira les frais de service de fret de 40%, car il pourra transporter jusqu’à 10 000 tonnes de fret, soit l’équivalent de 500 camions par voyage. Il reliera la Tanzanie au Burundi, au Rwanda et à la République démocratique du Congo (RDC), jouant ainsi un rôle clé dans le renforcement du commerce régional.

 

Janvier CISHAHAYO

Comments

comments