Tour des marchés : Ngagara, un marché provisoire boueux

Tour des marchés : Ngagara, un marché provisoire boueux

Le marché  provisoire de Ngagara ©Akeza.net

Le marché de Ngagara au Q3  a été délocalisé «pour sa reconstruction». Les activités de vente se passent actuellement au terrain de football dit kugatabo situé au Q2. Les vendeurs s’installent toujours. Certains sont à l’étape de l’implantation de leurs stands. Le délai de la délocalisation ne leur a pas été communiqué.

 

Arrivé à «l’ancien» marché de Ngagara, on est accueilli par une odeur nauséabonde émise par les restes des marchandises. Au milieu de cet espace qui servait de place du marché, c’est le désert. Il n’y a plus d’activité, sauf les couturiers qui s’accostent le long du marché.

 

A une centaine de mettre de l’autre côté de la route est implanté le marché provisoire. A peine arrivé, on voit des stands en planches. Des  coups de marteaux se font entendre, les dents de scies  grincent  dans tous les coins.

 

Arrivé au cœur du marché, il faut doubler de vigilance pour voir où poser les pieds. Il ya de la boue, des herbes qui te caressent jusqu’aux genoux. «Nous amener ici  a été une mesure hâtive, sinon ils auraient au moins terrassé cet endroit. Nous travaillons dans de mauvaises conditions», nous dit une mère qui  étale ces aubergines.

 

Chaque vendeur a reçu un espace de 2 mètres. La décision de bâtir  ou pas un mini kiosque leur appartient. Selon les vendeurs  avec qui nous nous sommes entretenus sous couvert d’anonymat, ils ont eu un délai d’une semaine pour déménager. Quand à la question de savoir quand ils retourneront au marché habituel du quartier 3, ils ignorent la période.

 

Selon Christophe Kinshasa Conseiller à la Mairie de Bujumbura, les opérations pourraient durer entre 4 mois e t 1 année.

 

Armand NISABWE

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.