TMAs 2014: Nos stars ont dit…..

Furious Big et Samantha posant fièrement avec  leurs trophées. (www.akeza.net)

Furious Big et Samantha posant fièrement avec leurs trophées. (www.akeza.net)

La rédaction de votre magazine en ligne, vous propose parfois les extraits des propos tenus par les stars burundaises. C’est  souvent des extraits tirés dans les interviews. Maintenant, on va vous proposer les confidences, les avis, voire les impressions de ces stars, lors de la remise des trophées du Top ten music awards. Certains s’enthousiasment, d’autres sont plutôt déçus.

«Avoir des  compétitions est une chose bien. Toutefois, il faut rester vigilant et rigoureux. C’est dans de telles compétitions qu’on peut produire de mauvais chanteurs, au lieu de bons artistes. Vos applaudissements, votre soutien ne donnent pas souvent les meilleurs qu’il faut avoir. Je le dis à base d’expérience que j’ai. Chers artistes, à côté de vos succès, travaillez toujours durs.»

Jeremie Hakeshimana, arrangeur.

« Vous pouvez ne pas me donner vos trophées mais,  sachez que SAT-B va toujours frapper forts.»

SAT-B, chanteur.

 
«Je remercie d’ abord le tout puissant. C’est grâce à Dieu si on est tous ici. Je suis devant vous pour recevoir ce trophée, tout en représentant es autres jeunes avec qui nous opérons dans le même domaine. J’ai un message, à vous qui êtes ici, ayez un estime de soi, faites ce que vous aimez et soyez sûrs qu’on triomphera chacun dans son domaine.»

Cynthia Munwangari, stylistes.
«Je suis satisfait, je suis vraiment content. Je ne sais pas quoi dire, ni par où commencer. Merci au bon Dieu, merci à ma mère, merci  à vous chers fans. Merci à tous les journalistes. Aux artistes qui n’ont pas eu la chance de gagner aujourd’hui, je les  souhaite de garder le courage. Aujourd’hui c’est moi, demain ce serait peut être  vous. Mes respects.»

Furious Big.

« Dire que sur cette catégorie, ils n’ont pas été juste, me serait vraiment difficile. Les compétitions ne sont pas comme de miroirs, ou  chacun se regarde et reflète son image. Seul le jury connait sur quels critères ils se basent.  Moi par contre, je suis satisfait, ma chanson Mot de passe a été sacrée meilleur chanson de l’année.  C’est extraordinaire. Vous savez, par an, il y a au moins 5000 chansons qui sont produites. Alors, si je me réjouis, comprenez naturellement mes sentiments. Depuis que j’ ai  dévoilé ma première chanson Muramumbwirira, j’ ai promis à mes fans, que je resterais toujours parmi les premiers. Je peux ne pas remporter la première place, mais je figurerais toujours parmi les premiers.»

Yoya Jamal, chanteur.

 

 

Propos recueillis par Armand NISABWE

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.