TIC : En dépit des efforts consentis, d’autres pas restent à franchir

TIC : En dépit des efforts consentis, d’autres pas restent à franchir

Le ministre en train de visiter les stands©Akeza.net/Alexandre NDAYISHIMIYE

 

C’était ce mardi 17 mai que le ministre des postes, des technologies de l’information, de la communication et des média, Nestor Bankumukunzi a ouvert solennellement au palais des arts et de la culture, les cérémonies de célébration de la journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information. Le thème  de cette journée était‘’:L’entrepreneuriat dans le secteur des TIC au service du progrès social’’. Une foire d’exposition des produits et services de ce secteur est en cours du 17 au 20 mai.

 

Le ministre  des télécommunications  a interpellé le public de Bujumbura et celui de l’intérieur du pays à venir massivement découvrir, dans cette foire d’exposition, les nouvelles technologies qui pourraient les aider à affronter les défis de la vie courante. «C’est donc une occasion de découvrir où on en est avec le développement de ce secteur», a-t-il précisé.

 

 Le ministre répondait aux journalistes©Akeza.net/Alexandre NDAYISHIMIYE


Le ministre répondait aux questions des journalistes©Akeza.net/Alexandre NDAYISHIMIYE

Quant à la question des opérateurs dans ce secteur qui demandent au gouvernement une détaxation des matériels de communication et une dispense de la TVA, le ministre dit que le gouvernement du Burundi a déjà consenti beaucoup d’efforts car jusqu’aujourd’hui les produits TICs, que ce soit les téléphones mobiles ,les ordinateurs portables et d’autres matériels connexes sont détaxés. Bientôt, poursuit-il, le gouvernement va se  concerter avec les opérateurs dans ce secteurs pour voir s’il y aura moyens de leur dispenser la TVA.

 

Cyrille Nibigira,président de la chambre sectorielle des TICs remercie le gouvernement du Burundi pour les efforts consentis dans ce secteur, mais d’autres pas restent à être franchi selon lui :«La taxe sur la valeur ajoutée devrait être supprimée  pour faciliter l’accès universel aux TICs.Il nous faut une taxation zéro à l’instar des autres pays qui ont vu le secteur des Tics progresser».

Vue partielle des participants©Akeza.Net/Alexandre NDAYISHIMIYE

Vue partielle des participants©Akeza.net/Alexandre NDAYISHIMIYE

Signalons qu’une foire d’exposition des produits et services du secteur TIC est en cours jusqu’au 20 mai au palais des arts.

 

Alexandre NDAYISHIMIYE

 

Comments

comments