Théâtre : Lancement des activités du Festival Buja Sans Tabou

Théâtre : Lancement des activités du Festival Buja Sans Tabou

Freddy Sabimbona, Directeur artistique du festival Buja sans Tabou

Ce matin avait lieu à l’Institut Français du Burundi-IFB , le lancement  des activités du festival de théatre « Buja Sans Tabou » , qui est à sa  2ème édition.

 

Buja Sans tabou qui se déroule du 1er au 14 Mars verra la participation de troupes théâtrales du Burundi, de la République Démocratique du Congo, du  Cameroun et du Burkina Faso.

 

Dans le cadre de renforcer les liens d’amitié, les organisateurs du festival « Crossing Boundaries » en Ethiopie seront aussi invités à découvrir le Burundi et sa scène culturelle.

 

 Le festival BUJA SANS TABOU se déroule du 10 au 14 mars 2016 à l’IFB, au Centre Jeune Kamenge et au Lycée Saint Thérèse de Gitega. Bien avant, des formations diverses pour les gens du théâtre  seront dispensées du 1er au 09 mars 2016.

 

Freddy Sabimbona, Directeur artistique du festival Buja sans Tabou confie que pour la 1ère édition, le festival a surtout accueilli des troupes  de la sous- région(le Burundi, la  RD Congo et le Rwanda). L’audience était autour de  3500 personnes dans 4jours, ce qui  est un résultat satisfaisant à son avis. «Pour cette deuxième édition, La Troupe Lampyre a décidé de s’ouvrir aux autres pays comme  le Burkina Faso, le Cameroun et l’Ethiopie »

 

La particularité de cette deuxième édition  est que les représentations se dérouleront à Bujumbura et à Gitega.

 

Ce festival sera très bénéfique aux  artistes  et aux amateurs de théâtre qui vont bénéficier de formations qui seront dispensées par des hommes du théâtre connus et reconnus en Afrique et dans le monde. Il s’agit  d’un :

-Atelier d’écriture dramatique dirigé par Kouam Tawa du Cameroun

-Atelier de mise en scène dirigé par Jean-Baptiste Hamado Tiemtoré du Burkina Faso

-Atelier du jeu d’acteur dirigé par Léon  Zongo  du Burkina Faso

 

L

Freddy Nsabimbona répond aux questions des journalistes

Freddy Nsabimbona répond aux questions des journalistes

a Directrice adjointe Stéphanie Soléansky de l’IFB qui était présente affirme que ce festival sera une occasion pour faire évoluer les mentalités, une occasion pour découvrir les différentes pièces de théâtre mais aussi une promotion de la langue française.

 

L’entrée est  gratuite pour les pièces de théâtre présentées au cours du festival.

 

Alexandre NDAYISHIMIYE

 

 

 

Comments

comments