Tennis de table : Ange Belyse Ingabire, la vedette nationale à l’honneur !

Tennis de table : Ange Belyse Ingabire, la vedette nationale à l’honneur !

Ange Belyse Ingabire en formation en chine ©DR
Championne nationale de tennis de table, Ange Belyse Ingabire compte à son actif une dizaine de médailles. Depuis 2004, elle ne cesse de hisser les couleurs du drapeau national dans des tournois tant nationaux qu’internationaux.

C’est en 2002 qu’Ange Belyse commence à se familiariser avec le jeu. Ange Belyse compte sur le soutien de sa famille depuis le commencement, l’entourage l’encourage « Lorsque je me suis lancée pour la première fois dans le tennis de table, j’ai toujours été considérée par mon entourage car il m’a encouragé à chaque fois et cela m’a permis de persévérer », a indiqué Ange Belyse.

Cette athlète a déjà pris part dans différentes compétitions d’envergure internationale à savoir le championnat d’Afrique centrale au Gabon en 2004, jeux de la francophonie au Niger en 2006, championnat du monde en France en 2006,2013, championnat d’Afrique en Egypte en 2009, 2010,2015 et en Algérie en 2007 et tant d’autres.

Que sait-on du tennis de table ?

Joué sur une table mesurant 2,74m de long et séparé par un filet de 15,25 cm, le tennis de table fait intervenir 2 joueurs ou un groupe de 2 joueurs. Ainsi chaque joueur est équipé d’une raquette dont le but est de renvoyer la balle jusqu’au milieu de la table adverse. « Un point est gagné par le joueur chaque fois que son adversaire ne renvoie pas la balle correctement, laisse rebondir la balle sur la table, touche la balle autrement qu’avec la main qui tient la raquette, pose la main sur la table afin de rattraper une balle dite courte », explique Ange Belyse.

En ce qui concerne les styles de jeu pratiqués dans le tennis de table, on en distingue 5. Il y a en l’occurrence le jeu d’attaque, le jeu de contre, le jeu allround, le jeu de défense ainsi que le jeu de combi. Parmi ces styles, cette vedette préfère le jeu d’attaque. Pour ce qui est des avantages, dit-elle ce sport améliore le cardio-vasculaire, l’endurance, la respiration et développe les réflexes, l’agilité et la coordination. Il favorise également le renforcement musculaire.

Et le ping pong au Burundi ?

Fierté nationale en tennis de table, Ange Belyse déplore le manque de matches et de tournois au niveau national. « Chaque année, la fédération envoie des joueurs en Chine pour les formations mais lorsque nous revenons, nous n’avons pas l’occasion de mettre en pratique les connaissances acquises. Et à un certain moment, on oublie », confie Belyse.

De son côté, cette championne en tennis de table prévoit de réunir des enfants et les former sur ce jeu pour que le tennis de table au Burundi puisse perdurer.

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments