Tennis : 3 burundaises à la Fed Cup en Hongrie

Tennis : 3 burundaises à la Fed Cup en Hongrie

Sada Nahimana.©DR

Du 19 au 24 septembre se tiendra en Hongrie la finale de la Fed Cup des juniors. 3 burundaises âgées de 16 ans représente le pays dans cette compétition d’envergure mondiale.

Après son passage dans la prestigieuse compétition de tennis «US Open» pour les juniors, c’est en Hongrie que Sada Nahimana va se retrouver. Partie seule aux Etats Unis, c’est avec 2 autres compatriotes qu’elle va disputer cette compétition à l’instar d’Aisha Niyonkuru agée de 15 ans, Hoziane Kitambala de 14 ans.

Leurs  profils

Cette native de Buyenzi a déjà fait beaucoup parler d’elle et de son pays qu’elle n’est plus à présenter. Elle est dans tous les rendez-vous continental. C’est à l’âge de 5 ans que Sada Nahimana fait connaissance avec le cours. A l’âge de 8 ans, elle voyageait déjà grâce au tennis. « Au départ, c’est l’idée de voyager, connaitre les nouveaux endroits qui me passionnaient», dit-elle.

Sada Nahimana qui est perçue comme l’espoir du tennis féminin au niveau Afrique vient à la 91ème position dans le top 100 mondial.

Lire aussi: Tennis: l’incroyable parcours de Sada Nahimana, de Buyenzi à la gloire du «US Open Junior»

Hozianne Kitambala, à suivre de près

Hozianne Kitambala est réputée sur sa rapidité, sa technique de base et ses mouvements. C’est du moins le regard de son coach Hassan Mrisho tel qu’il l’a livré à nos confrères de Jimbere Magazine. Hozianne Kitambala compte plusieurs matches à son actif depuis le début de l’année. Basé actuellement en Tunisie, elle a participé à de grandes compétitions respectivement en Afrique du Sud, au Botswana, en Namibie, au Zimbabwe et à l’East Africa circuits. Agée de 14 ans, avec un talent qui n’est plus à prouver, Hozianne Kitambala est à suivre de près.

Lire: Fête du travail : Francine Niyonsaba, Antoine Gakeme et Sada Nahimana recompensés

Aisha Niyonkuru, la co-équipière parfaite

Aisha Niyonkuru, 15 ans, elle a fait ses débuts à l’Entente Sportive de Bujumbura comme la plupart des tennismans burundais.  Sans tarder, elle a commencé à voyager pour jouer au tennis. En 2014, elle décroche 2 médailles d’or lors du tournoi African Junior Circuit à Kigali. Quand il s’agit des doubles, Aisha Niyonkuru se joint à Sada pour former une équipe choc, comme elles l’ont déjà prouvé à plusieurs reprises. Elle est basée également au Kenya.

Lire aussi: Tennis : la burundaise Sada Nahimana championne d’Afrique

Ces  trois jeunes filles viennent casser les préjugés, comme quoi le tennis est pratiqué par les enfants issus de riches familles. Toutes les 3 viennent des quartiers modestes de Bujumbura.

Armand NISABWE

Comments

comments