Technologie : « .africa », un nom de domaine made in Africa avec un bel avenir !

Technologie : « .africa », un nom de domaine made in Africa avec un bel avenir !

Depuis le 3 Juillet 2017, le continent africain possède son propre nom de domaine géographique, le « .africa ». Un nouveau nom de domaine qui a été lancé lors du 29ème sommet de l’Union Africaine (UA). Une initiative africaine qui, ayant reçu le soutien des grandes instances dans le secteur des noms de domaine et d’internet (AfriNIC, AfTLD, ITU, UNECA, Nepad), de la Comission de l’Union Africaine et de la plupart des gouvernements, est à bien des égards d’une importance capitale pour le continent.

Après une période d’évaluation lancé en Mars 2017, le « .africa » a été officiellement rendu disponible pour le grand public le 3 Juillet. Un lancement qui vient récompenser les efforts de toutes les équipes du continent ayant travaillés sur ce projet. Une fierté pour le continent africain.

Ce nom de domaine semble avoir de l’avenir. Selon certains chiffres, le « .africa » est celui qui comptabilise le plus d’enregistrement lors de sa phase Sunrise (une phase de développement où le nom de domaine est attribué uniquement aux marques déposé). La preuve que ce nom de domaine est appelé à prendre une place de choix dans  l’univers de l’internet africain.

Avec ce nouveau nom de domaine, l’Afrique dispose désormais d’une plate-forme unique pour une identité numérique unie. Les africains (entreprises et individus) peuvent désormais se servir d’une identification géographique global qui leur permettra d’être facilement référencé et identifié.

En plus d’offrir une identification continentale aux africains, le « .africa » donne également des garanties de sécurité. En effet, comme avec le « .bi », il permet une meilleure protection des marques. Avoir son entreprise enregistrée sur un nom de domaine géographique continental permet de protéger sa marque contre les malversations dont sont souvent victime les sites internet enregistrés avec des noms de domaines génériques tel que le « .com ».

Notons que le « .africa » enregistre un grand nombre de client hors du continent africain, les entreprises voulant protéger leurs marques sur le continent. Un nom de domaine déjà disponible au Burundi.

Un nom de domaine pour l’Afrique, qui progresse de manière remarquable et qui devrait recevoir le soutien des africains pour affirmer l’identité africaine sur la toile.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments