Suspension du Soudan par FIFA : Et le Burundi y gagna !

Suspension du Soudan par FIFA : Et le Burundi y gagna !

Cedric Amissi et Selemani Ndikumana de l’équipe nationale du Burundi.©Akeza.net

Le Soudan vient d’être frappée par une mesure de la FIFA qui le suspend de toutes les compétitions internationales jusqu’ à nouvel ordre. Cette décision serait due au limogeage du président de la fédération soudanaise de football  par le ministre de la justice dudit pays, un geste qualifié d’ingérence politique par la FIFA.

Ce vendredi, la Confédération Africaine de Football a annoncé la suspension de la fédération soudanaise dans toutes les compétitions internationales. L’acte de la FIFA  datant du 6 juillet, a été signé par Fatma Samoura , la secrétaire générale de la FIFA. Les membres du comité exécutif de  la Fédération de Football du Burundi et acteurs clés de cette discipline se passaient ce document via les réseaux sociaux depuis hier.

Cette mesure de la FIFA mise en application par la CAF condamne le Soudan à suspendre toute participation dans les compétions internationales. Le Soudan allait rencontrer le Burundi le 15 juillet à Bujumbura dans le cadre du match aller comptant pour les éliminatoires du CHAN 2018. Ce qui semble être une mauvaise nouvelle pour les soudanais  ne peut que porter un intérêt particulier pour les burundais. En effet, leur adversaire étant suspendu, les Burundais passent au tour suivant sans trop d’efforts.

Selon un certain nombre de sources, la Tanzanie serait également dans le viseur de la FIFA à la manière du Soudan en raison de l’emprisonnement de certains membres influents de la fédération tanzanienne de football (TFF).

Honorable Révérien Ndikuriyo président de la FFB a fait savoir que même s’il n’y aura pas de match contre le Soudan, le Burundi va continuer ses préparatifs.

Armand NISABWE

Comments

comments