Steve CHAKO, une voix qui fait vibrer les foules

Steve CHAKO, une voix qui fait vibrer les foules

Steve Chako durant le concert de STAC, dimanche 13 nov. ©Akeza.net

En marge du concert de la chorale Saint Thomas d’Aquin ce dimanche 13 Novembre , nous nous sommes intéressés à celui qui a le plus émut le public durant ce concert. En effet, la voix vibrante et saisissante de ce jeune homme a donné des frissons à plus d’un. Il s’appelle Steve CHAKO et à lui seul il a conquis la foule.

 

Originaire de Bukavu (RDC), ce jeune de 26 ans est un passionné de musique et de chant. Dès son enfance, il s’initie à la musique et au chant en fréquentant le club musical de son école, le Collège Alfadjiri de Bukavu. Mais Steve n’est pas fan des chorales, déjà qu’il ne met pas souvent ses pieds à l’église. C’est à Bujumbura, où il vit depuis 2010, que par la force des choses il intègre la chorale Saint Thomas d’Aquin (STAC). « J’avais des amis avec qui j’habitais qui chantent depuis le bas âge et qui chantaient à la chorale. Ils partaient à la chorale et me laissaient à la maison. Ça ne m’intéressait pas. Jusqu’au jour où j’ai décidé de les suivre et de voir ce qu’ils y faisaient. J’y suis retourné une seconde fois, j’ai un peu chanté, les gens m’ont encouragé et cela m’a donné envie de revenir. Depuis lors je suis dans la chorale », nous explique-t-il.
Celui qui, à la base, n’était pas fan des chorales a trouvé en la STAC le cadre idéal pour faire ce qui le passionne et développer son talent. Comme il le dit : « aujourd’hui je me sens à l’aise dans la chorale, je me sens bien quand je chante avec les autres. J’aime les chansons que l’on chante et ce,peu importe le style.»
Du travail, beaucoup de travail

Devenir un chanteur accompli n’est pas une mince affaire. C’est à force de travail qu’il a réussi, en quelques années, à devenir l’un des meilleurs ténors de la ville. Inspiré par des chanteurs comme Andréa Bocceli ou Amauri Vassilli, c’est en les imitant qu’il a perfectionné sa technique de chant, qu’il a formé sa voix. Ce travail l’a beaucoup aidé et lui a permis d’être à l’aise avec tous les styles de musique, d’être capable de maîtriser plusieurs types de timbre musical.

 

Quoi qu’à l’aise avec tous les styles de musique, il affectionne particulièrement l’opéra et le chant classique. Le caractère émotionnel de ces musiques le touche énormément. Il nous explique : «Je suis moi-même quelqu’un émotif, j’aime tout ce qui touche les émotions. J’aime voir les gens heureux, remplis de joie, contents ou émus quand je chante. Cela me met dans un état que je ne pourrai pas expliquer »

 

Il espère un jour être aussi bon que ces grandes figures qui ont fait, quoi qu’à distance, sa formation de chanteur.
Sur la scène ce week-end avec sa chorale lors d’un concert classique, c’est avec beaucoup d’émotion qu’il a vécu ce moment. Ce fut une grande joie pour lui de chanter devant un public qui prenait du plaisir à l’écouter chanter, à écouter chanter sa chorale. Et même s’il y a des choses à améliorer, la joie du public était là et c’est tout ce qui compte.

 

Ce jeune homme au talent incroyable n’a pas encore finir d’éblouir ceux qui l’écoutent et réserve encore beaucoup de belles choses. Reste à lui souhaiter bonne chance et continuer à profiter de sa belle voix.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments