Société : La Fondation « INEZA » vient en aide aux femmes de Makamba

Société : La Fondation « INEZA » vient en aide aux femmes de Makamba

Ines Nshimirimana lors de l’action social ©DR

La Fondation « INEZA » conduit par Ines Nshimirimana a mené une action auprès des femmes réfugiées le lundi 12 février dans la zone Gakara, en commune Mabanda dans la province de Makamba. Une action sociale qui fait partie d’un vaste projet de sensibilisation auprès des femmes sur tout ce qui concerne l’hygiène corporelle.

Comme l’explique Ines Nsimirimana, le but principal de cette journée était de sensibiliser les femmes et de les aider à se sentir en confiance avec leur corps. Un sujet d’une importance capitale pour les femmes qui peuvent quelques fois souffrir de complexes. Au programme de cette journée, il y avait essentiellement des enseignements sur l’hygiène corporelle. En marge de ces enseignements, l’association a apporté des dons aux femmes présentes composés de kits hygiéniques, de savons, des bassins. Notons que les kits hygiéniques distribués sont faits en matériel biodégradables ; une contribution à la protection de l’environnement.

une vue des dons apporter par la Fondation INEZA au femmes de Makamba ©DR

Ines Nsihimirimana affirme avoir complètement foi en ce projet, en sa capacité d’apporter une chose positive aux femmes Burundaise et son apport à la protection de l’environnement. « J’ai confiance qu’avec ce projet, puisque c’est du matériel biodégradable, nous aiderons à la protection de l’environnement, ainsi que la diminution de maladies qui sont liés au manque d’hygiène telles que les infections. »

Une femmes retournant avec les dons offerts ©DR

La fondation INEZA avec ces projets vise à défendre les besoins des enfants défavorisés au Burundi tout en les aidant à découvrir leur valeur. Il vise à offrir des opportunités aux communautés défavorisées où les garçons et les filles se sentiront aimés et des compétences supplémentaires seront mises à leur disposition pour apprendre et préparer leur avenir, affirme Ines Nshimirimana.

Une initiative louable qui a vocation à durer et qui compte sur l’aide et le soutien de tous pour apporter une lueur d’espoir à la jeunesse burundaise en général et à la jeunesse féminine en particulier.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments