Musique : Signés sur le label IKOH Entertainment, Franck Duniano et Double Jay nous parlent de leur nouvelle vie

Musique : Signés sur le label IKOH Entertainment, Franck Duniano et Double Jay nous parlent de leur nouvelle vie

Franck Duniano et Double Jay ©Akeza.net

Alors que le projet You’ll love Changes en est à son 4ème single cette année – des morceaux qui annoncent le second volume –, nous nous sommes intéressés aux artistes qui portent le projet cette année. Franck Duniano et Double Jay, 2 des 3 ambassadeurs du projet You’ll Love Changes en 2017 – Emery Sun étant le 3ème –, nous ont livré leurs impressions sur le projet et sur ce que celui-ci apporte à leurs carrières.


Pourquoi ont-ils rejoint le label IKOH Entertainment ?

On peut d’emblée dire que les artistes semblent se plaire au sein du label. En effet, c’est sans grande hésitation que les artistes ont accepté de signer avec Ikoh Entertainment et participer à ce projet qui se veut de grande ampleur. Encore à l’aube de sa carrière, Double Jay qui sortait en 2015 le morceau « No Be So »,  cela était assez flatteur : « Pour moi qui venait tout droit de Gitega, c’était surprenant que quelqu’un de Bujumbura m’appelle et me demande de travailler avec lui. C’était pour moi la preuve qu’il avait reconnu ce dont je suis capable et ce que l’on était capable de réaliser ensemble »

Franck Duniano a par contre été attiré par les objectifs du projet qui cadrait avec ce qu’il voulait pour sa carrière. « J’ai vu que le but était le changement de la musique burundaise et il se trouve que je voulais moi-même un changement dans ma carrière ». L’ancien compagnon de Big Fizzo et T-max dans le groupe Wanajeshi Kamili a trouvé dans ce nouveau projet, une occasion d’apporter les changements qui s’imposaient pour sa carrière. Notons qu’il avait déjà participé au premier volume entant qu’artiste invité.

Lire aussi : Musique : Ce que vous devez savoir sur le projet «You’ll ove changes» d’Ikoh Entertainment

Des changements notables dans leurs carrières

Pour ces artistes, You’ll Love Changes a apporté de nouvelles choses à leur carrière. Selon Franck Duniano qui roule sa bosse dans cette industrie depuis près de 15 ans, aussi bien en Tanzanie qu’au Burundi, avoir signé avec Ikoh Ent. a changé beaucoup de choses pour lui. Sa carrière avant le projet était loin d’être pareille à ce qu’elle est aujourd’hui. « Beaucoup de chose ont changés. Déjà dans la manière de faire la musique, d’enregistrer etc. Avant que je ne signe, je faisais tout moi-même, mais aujourd’hui, il  y a tout un management autour de moi. Ils s’occupent de tout et c’est une bonne chose ». Des changements qui font certainement beaucoup de bien à la carrière de l’artiste, surtout lorsque l’on sait les difficultés que rencontrent les artistes qui n’ont pas de management efficace.

En plus de la qualité dans le travail de la musique, Double Jay souligne le fait que tout se fait de manière ordonnée et beaucoup plus professionnel qu’il ne le faisait auparavant. Et pour ce qui est du volet financier, l’artiste affirme : « même si cela n’est pas encore vraiment visible, je sais qu’on on va avancer et qu’on ira loin ».

Il faut avouer que le projet artiste et organisationnel prime encore sur le financier, l’objectif étant surtout d’apporter une nouvelle façon de concevoir et de travailler en musique au Burundi.


L’envie de rester longtemps avec IKOH Entertainment

En plus de travailler sur le projet You’ll Love Changes, Double Jay et Franck Duniano travaillent également sur leurs albums respectifs. Des albums qui pourront sortir après le second volet de You’ll Love Changes. Une manière pour les artistes de se former et d’être prêt lorsqu’il s’agira de leurs albums solos. « C’est comme s’ils étaient à l’école, Ils se forment » affirme Haruna Ikoriciza, directeur exécutif du projet.

Comme le précise Double Jay : « Si les choses demeurent de la sorte, je reste avec le label et j’espère qu’on ira beaucoup plus loin qu’on ne l’est aujourd’hui. »

Souhaitons leur bon vent…

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments