Sheebah à Bujumbura : Malgré la polémique, la fête était au rendez-vous

Sheebah à Bujumbura : Malgré la polémique, la fête était au rendez-vous

Samedi dernier, le centre-ville de Bujumbura était en ébullition. Cristal Events tenait un évènement important. Un concert d’envergure avec à l’affiche l’ougandaise Sheebah Karungi. Un show en plein Boulevard de l’Uprona (fermé pour l’occasion) qui a vu la participation massive du public de la capitale. Et ce malgré la polémique qui a entouré cet évènement avant sa tenue.

 

La polémique n’a rien changé

Pour de nombreuses personnes dans la capitale, c’était l’évènement à ne pas manquer en cette fin de mois d’avril. Le tout Bujumbura s’était donné rendez-vous sur le Boulevard de l’Uprona pour un show qui devait être mémorable. Ce n’est pas tous les jours que l’on accueille une artiste d’envergure à Bujumbura. Il fallait y être.  Pourtant, rien ne garantissait vraiment la réussite de ce grand évènement. En effet, une polémique avait éclaté peu de temps avant le jour fatidique et certaines rumeurs prédisaient déjà l’annulation de ce concert. Mais Cristal Events a fait démentir la rumeur en tenant son évènement et avec la manière.

Il est 18h lorsque les premières musiques jouées par DJ Franck retentissent dans le centre-ville de Bujumbura. Le public est averti. La soirée va être belle. Le staff s’active pour terminer les dernières mises en place, les lumières émanant du podium illumine déjà le Boulevard de l’Uprona. Si le soleil se couche, le boulevard, lui, se réveille prêt à accueillir Sat-B, Iry Tina, MB Data et bien évidement la star de la soirée, l’ougandaise Sheebah Karungi. Les MC’s Yan Santana et Sadiki chauffent le public présent et petit à petit l’espace réservé pour le concert se remplit, la nouvelle circule : « le show est sur le point de commencer. »

 

Des artistes au rendez-vous

Après quelques heures de musique et d’animation, on est aux alentours de 22h et Iry Tina Da Queen monte scène. La burundaise basée en Ouganda, accompagnée par le groupe de danse Dream Team va reprendre certaines de ses chansons parmi les plus connus dont le morceau « Mida ya love ». Un morceau sorti il y a un an et chanté en collaboration avec Big Fizzo. Une prestation qui chauffait un petit peu plus le public qui grandit de plus en plus.

La soirée continue avec l’arrivée sur scène de MB Data. Le chanteur dont le succès grandi un peu plus chaque jour fait son apparition sous la clameur d’un public heureux. Mister Sawa, comme on l’appelle désormais, va faire monter la chaleur notamment en accueillant sur scène le groupe Best Life Music pour la reprise du morceau « Nkuyakuya » qu’ils ont fait ensemble. Preuve que le public était vraiment en accord avec les artistes, MB Data a invité un fan pour reprendre le couplet du rappeur Magic Soldier Kingorongoro en son absence. Un beau moment que ce fan n’oubliera certainement jamais. Le public est en émoi, la soirée a vraiment commencé et elle s’annonce belle.

Plus le temps passe, plus la soirée monte en puissance. Après la prestation de MB Data suivra Sat-B. Et aucune surprise, l’artiste est accueilli sous un tonnerre d’applaudissement. « Le Marechal »  pouvait compter sur le public pour l’accompagner sur chacun des morceaux. Rien à redire sur sa prestation. Comme d’habitude, il fait le boulot. N’hésitant pas à descendre vers le public. Un public en phase avec les artistes. Qu’il ait été dans le carré VIP ou non, ils étaient là pour s’amuser.

Juste avant la montée sur scène de Sheebah, DJ Paulin a eu le temps de faire une petite démonstration de ses talents aux platine. Accompagné de MB Data, il a repris le morceau « Doda » qu’il signe avec B-Face et MB Data. Un moment unique autant pour lui que pour le public qui n’a pas l’habitude de le voir mixer que dans le cadre restreint du Cristal.

 

Sheebah, une vraie bête de scène

Et comme attendu, Sheebah Karungi fait son entrée juste après ce moment. Celle que certains prédisaient l’absence aura fait mentir ses détracteurs. L’artiste est arrivé sur scène dans une tenue aguichante (Sexy à souhaiter), accompagnée de ses 2 danseuses toutes aussi aguichantes qu’elle. Difficile de décrire l’euphorie du public tellement la clameur est grande. Dès son entrée sur scène, Sheebah soulève la foule. La chanteuse dont les morceaux font danser la capitale tous les week-ends, au bar ou en boite de nuit, fait l’unanimité.

Il faut dire que Sheebah est une vraie bête de scène. Prestance, communion avec le public, chorégraphie, tout est au poil. L’on voit bien qu’elle est rompue à l’exercice depuis longtemps. Elle est dans son élément et elle le maitrise. Et même lorsqu’il lui vient de jouer des morceaux que le public ne connait pas, sa manière de faire corps avec celui-ci font que l’on a l’impression que c’est le public qui chante à sa place. Un public conquis par une prestation impeccable.

Cet évènement aura été, contre toute attente, un évènement marquant. Les artistes, le public et bien évidemment l’ambiance étaient au rendez-vous. De quoi donner le ton pour cet été 2019 qui vient à grand pas.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments