Selon l’EATP, le film serait un bon moyen marketing pour le tourisme dans l’EAC

Selon l’EATP, le film serait un bon moyen marketing pour le tourisme dans l’EAC

Des touristes au Lac Cohoha/Nord du Burundi

Le tourisme cinématographique est un phénomène croissant dans le monde entier, grâce à la croissance de l’industrie du divertissement et l’augmentation des voyages internationaux. Selon l’EATP, ce phénomène pourrait être un moyen marketing pour le tourisme est-africain.

En effet, selon « Tourism Intelligence Competitive », un film peut influencer le choix de voyage des touristes.Plus de 40 millions de touristes internationaux auraient le choix de leur destination en grande partie à cause d’un film tourné dans un pays particulier.

Avec ses paysages de rêves, sa culture riche et sa population chaleureuse l’Afrique occupe un rang de choix dans les destinations de tournage prisés à travers le monde.

Le Kenya est certainement l’exemple le plus éloquent. Avec plus de 80 films tournés sur son sol, le Kenya est l’une des destinations touristiques les plus désirés par les touristes.

A cet effet, L’EATP estime que le tourisme cinémagraphique a le potentiel de relancer l’EAC en tant que destination touristique. Par conséquent, des efforts concertés devraient être mis en place pour puiser dans le potentiel cinématographique de l’EAC.

Elle exhorte donc les pays de la sous-région à exploiter ce potentiel.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments