SAT-B : En enregistrant la chanson, c’est comme si je revivais le moment

SAT-B : En enregistrant la chanson, c’est comme si je revivais le moment

Il y a un peu plus de 2 semaines, la star burundaise Sat-B échappait de peu à la mort lors d’un accident de circulation qui lui a valu de passer une nuit à l’hôpital. Reconnaissant à Dieu d’être en vie, c’est dans une chanson que l’artiste exprime sa reconnaissance.

Quoi de plus normal pour un musicien que de faire les choses en musique. Alors qu’il semble se remettre tranquillement de ses blessures suite à l’accident – un évènement qui a marqué l’artiste – le chanteur de « Too Much » a voulu exprimer sa reconnaissance à Dieu, car « c’est grâce à Dieu que je suis encore en vie » dit-il, dans une chanson qu’il a tout simplement intitulé « Shimirimana »(Dieu merci). Un son dans la vague « Trap » dans laquel il relate les circonstances de son accident avant d’exprimer sa gratitude envers le Dieu qui l’a gardé en vie. Lui et ceux qui l’accompagnait ce soir-là.

Pour Sat-B cette chanson est un témoignage, le témoignage d’un survivant. « Lorsque j’ai enregistré cette chanson,  je me sentais comme si je revivais le moment. Je me sentais comme une personne qui témoigne devant des millions de personnes en disant Dieu est grand, voilà ce qui m’est arrivé. Remerciez Dieu si vous êtes vivant. Je ne saurai pas dire comment était mon cœur à ce moment-là mais c’est comme si j’étais devant plusieurs personnes même si j’étais seul devant le micro »

Il faut dire que poussé par l’incroyable histoire derrière et la qualité du morceau, la chanson marche bien en radio où elle passe en boucle sur plusieurs chaines locales. Peut-être bien que le public s’identifie à ce qui lui est arrivé. Après tout, ce n’est pas tous les jours que l’on survie à un accident de voiture, surtout lorsqu’on sait dans quel état se trouve la voiture.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments