Salon de l’emploi, une opportunité pour parler de la création de l’emploi.

Annonciate SENDAZIRASA  ministre de la fonction publique, du travail et de la sécurité sociale.(www ;akeza.net)

Annonciate SENDAZIRASA ministre de la fonction publique, du travail et de la sécurité sociale.(www ;akeza.net)

Dans une conférence de presse animée lundi après-midi, la ministre de la fonction publique a présenté les objectifs du 2ème salon de l’emploi qui débute ce jeudi le 13 novembre. Madame la ministre souligne qu’avec les expériences tirées de la première édition, il y a eu une mise en place de la Politique Nationale de l’Emploi où toutes les parties prenantes sont représentées.

 

La ministre Annonciate SENDAZIRASA souligne que des avancées significatives ont été enregistrées en matière de création d’emploi au Burundi : il y a eu mise en place d’un comité de pilotage national présidé par son excellence le deuxième vice-président, des enquêtes ont été mené par l’institut de recherche ISTEEBU et les statiques sur la situation de l’emploi au Burundi attendent une validation nationale pour être publiées d’ici la fin de l’année. Une observation locale de l’emploi-OLEF a été mise en place pour s’enquérir de l’état des lieux sur la création d’emploi mais également une observation au niveau national-ONEF.

 

Mme la Ministre interpelle tout burundais et surtout les jeunes à changer de mentalité : «  il faut que les gens comprennent que la situation des années 80 (les jeunes qui terminaient leurs études à l’étranger se voyaient remettre un véhicule de fonction et une villa), est différente de celle d’aujourd’hui. Le Burundi connait une démographie galopante; ce qui explique pourquoi on a un grand nombre de demandeurs d’emploi. »

 

Elle fait un clin d’œil aux jeunes d’aujourd’hui : ils devraient apprendre à utiliser internet , les moteurs de recherche pour chercher des emplois en ligne , dans les pays de la communauté Est-Africaine, et dans le secteur privé.’’

 

Avec l’appui du FIDA dans son Programme de Développement des filières PRODEFI, il y a eu mise en place d’un projet Emploi de Jeunes des milieux.’’Parmi eux figurent des jeunes qui ont fait des études universitaires contrairement à ce que certains pensent; ce projet inclut à la fois les jeunes instruits et non instruits. Selon les prévisions au niveau de ce projet, plus de 20.000 jeunes vont bénéficier de l’emploi grâce dans les provinces pilotes de BUBANZA et NGOZI. Le PRODEFI en collaboration avec le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage prévoit l’extension de ce programme vers la région du Mosso et de l’IMBO.

 

Le deuxième salon de l’emploi fait suite à celui qui avait été organisé en 2012 au cours duquel des experts en matière de création d’emploi avaient formulés des recommandations où ils plaidaient pour la mise en place d’un fond de création d’emploi. Le selon se déroule à partir du jeudi 13 au 16 novembre au Jardin Public ; plusieurs sociétés tant publiques que privées sont conviées pour venir exposer et échanger sur les différents produits et services ; il y aura également un stand pour les chercheurs d’emploi. Ça sera une bonne occasion pour entrer en contact avec des experts en matière de création d’emploi et tous ceux qui s’occupent du domaine de l’emploi au Burundi.

 

Benjamin KURIYO, Stagiaire.

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.