Saido Ntibazonkiza souhaite «quand même » la victoire à ses coéquipiers

Saido Ntibazonkiza souhaite «quand même » la victoire à ses coéquipiers
Saido Ntibazonkiza.©DR

Saido Ntibazonkiza.©DR

Nous sommes à quelques heures de la rencontre opposant le Burundi au Niger. Saidi Ntibazonkiza, le meneur, le technicien, le cadre, le capitaine, bref «le plus populaire» des joueurs de l’équipe nationale du Burundi, va malheureusement briller par son absence. Le motif ? Ce n’est plus un secret pour personne : une crise qui se refuse d’être résolu entre lui et son sélectionneur Abdelmalek. Et ca s’éternise…

 

Ce joueur ô combien bourré de talents footballistiques a souhaité le meilleur à ses coéquipiers. Il a posté un message sur son compte facebook. « (NDLR) Je souhaite le meilleur à mes coéquipiers de l’équipe nationale. J’avais voulu me joindre à vous, mais Dieu en a décidé autrement. Alors nous Burundais, nous vous encourageons, tout en vous souhaitant la victoire, Insha Allah», écrivait Saido Ntibazonkiza.

 

Saido Ntibazonkiza souhaite bonne chance à une équipe qui sera largement dominé par des coéquipiers qui avaient juré de ne plus défendre les couleurs nationales, au cas où Saido Ntibazonkiza resterait écarté.

 

Vous saurez que lors de la visite du ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, ou pendant la conférence de presse qu’a tenu Ahcène Ait-Abdelmalek, personne n’a parlé de Saido Ntibazonkiza, y compris les journalistes.

 

Armand NISABWE

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.