RNJ+ : Formation des pairs éducateurs à l’utilisation des réseaux sociaux

RNJ+ : Formation des pairs éducateurs à l’utilisation des réseaux sociaux

Pairs éducateurs en train d’être formés.©Akeza.net

Ce mardi 22 mars 2016, le Réseau National des Jeunes Vivant avec le VIH (RNJ+)a organisé une formation  à l’endroit de jeunes pairs éducateurs  sur  l’utilisation des réseaux sociaux et leur impact.L’objectif de la formation  était d’apprendre à ces derniers l’usage des réseaux sociaux afin qu’ils puissent transmettre des informations relative à la santé sexuelle et reproductive des jeunes à leurs pairs en utilisant les réseaux sociaux.Les apprenants proviennent des organisations partenaires de RNJ+.La formation  a eu lieu au bureau de RNJ+.

 Selon Cédric Nininahazwe,le Directeur Exécutif de RNJ+,on a organisé cette formation dans le but de former les pairs éducateurs en provenance de nos organisations partenaires  sur l’usage des réseaux sociaux afin qu’ils puissent s’en servir dans leur travail quotidien.C’est pour que, poursuit-il, ces pairs éducateurs parviennent aussi à s’informer et rester à jour à travers les réseaux sociaux.

Landry Mugisha,le formateur du jour en même temps Directeur de publication du magazine en ligne Akeza.net a rappelé l’importance des réseaux sociaux dans le monde actuel : « les réseaux sociaux sont devenu le moyen le plus vaste et le plus rapide de partager l’information. C’est simple, c’est rapide et c’est direct. Avec les réseaux sociaux, le monde est devenu un village global. Tu peux être en même temps en train d’échanger sur whatsapp avec un personne en Chine, répondre à un tweet d’une personne en Amérique, commenter une photo d’une personne en Europe sur instagram et partager une publication sur facebook .L’interaction se fait en temps réelle».

« Ceux qui lisent ce que tu publies peuvent être aux quatre coins du monde. Ainsi, ton rayonnement n’as pas de limite », poursuit-il. « Dans une salle, tu peux réunir trois cent personnes pour une conférence, mais avec les réseaux sociaux, ce sont des milliers, pourquoi pas des millions que tu peux toucher. Les possibilités sont immenses et il faut s’y mettre, le plus vite le mieux ! », leur intimait-il.

Sonia Kaze, pair éducateur au « Burundi Secours » qui était venue suivre la formation dit être satisfaite de la façon dont la formation s’est déroulée et affirme qu’elle va désormais commencer à utiliser les réseaux sociaux comme moyen de communication dans son travail de sensibilisation des jeunes sur la santé sexuelle et reproductive :«Dans notre organisation, nous n’avions pas cette habitude d’utiliser les réseaux sociaux comme moyens de communication mais désormais je vais initier ce programme car c’est très intéressant»,a-t-elle affirmé.

Saleh Nininahazwe, pair éducateur issue de PARCEM qui était aussi présent dans la formation indique que la formation était très pertinente et promet qu’il va mettre en pratique la matière apprise pendant la formation.

Alexandre NDAYISHIMIYE

Comments

comments