Rick ROSS perd un sponsor à cause d’un texte

Rick ROSS perd un sponsor à cause d’un texte
Rick Ross a perdu le soutien de la célèbre marque de chaussures Reebok (www.akeza.net)

Rick Ross a perdu le soutien de la célèbre marque de chaussures Reebok (www.akeza.net)

Reebok a cessé toute collaboration avec le rappeur américain Rick Ross. L’équipementier sportif ne tolère pas l’incitation au viol sous-entendue dans l’une de ses chansons.

Les excuses de Rick Ross n’auront pas suffi. Sous la pression d’internautes et de divers organismes féministes, Reebook a finalement décidé de rompre son contrat de sponsoring le liant au rappeur américain. Une pétition avait réuni plus de 100’000 signatures en une semaine.

 

Un porte-parole de la marque de chaussures a fait parvenir un communiqué à TMZ: «Reebok demande à ses partenaires un niveau élevé, et nous nous attendons à ce qu’ils vivent selon les valeurs de notre marque. Malheureusement, Rick Ross n’a pas réussi à le faire. Même si nous ne pensons pas que Rick Ross tolère les agressions sexuelles, nous sommes très déçus qu’il n’ait pas montré avoir pris conscience de la gravité de ce problème ni eu de remords appropriés.»

 

C’est un extrait du morceau «U.O.E.N.O.» qui est à l’origine du scandale. Voici ce que Rozay rappait: «J’ai mis du Molly (ndlr: terme signifiant ecstasy ou GHB en argot) dans son champagne. Elle ne s’en est pas rendu compte. Je l’ai ramenée chez moi et je me suis éclaté. Elle ne s’en est pas rendu compte.»
«Le hip-hop ne tolère pas ça’’

 

Quelques jours après la sortie de la chanson, Ross avait tenté de se justifier – et de s’excuser – sur Twitter: «Je ne ferme par les yeux sur le viol. Mes excuses pour les paroles interprétées comme un viol», avait-il écrit. Interrogé sur une radio il avait encore précisé: «La femme est le cadeau le plus précieux que l’homme connaisse. C’était un malentendu avec un mot, une mauvaise interprétation, le terme viol n’a pas été utilisé. Je n’aurais jamais utilisé le terme viol dans mes chansons. Le hip-hop ne tolère pas ça, la rue non plus.»

 

Mais visiblement ces différentes excuses n’ont pas suffi à convaincre Reebook.

 

Source :20munites

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.