Rendez-vous d’été : Ces événements qui ont marqué l’été 2017

Rendez-vous d’été : Ces événements qui ont marqué l’été 2017

Ça y est, l’été c’est fini ! Les vacanciers sont repartis, les élèves ont repris le chemin des salles de classe, les étudiants celui des auditoires et surtout, dame pluie a pointée le bout de son nez. Il est donc temps de faire le bilan des évènements qui ont marqués cet été 2017. Et croyez-nous, y en a eu de très beaux !

 

  1. Miss Burundi 2017

Honneur aux dames ! L’un des évènements les plus attendus cet été était la finale du concours Miss Burundi 2017, le 23 Juillet. Ce jour-là, les burundais faisaient connaissance avec leur nouvelle ambassadrice de beauté. Après Ange Bernice INGABIRE, c’est au tour d’Annie Bernice NIKUZE d’être couronnée Miss Burundi. Au cours d’une belle soirée à l’ARENA Club couronnée par une belle prestation de MUGANI Désiré alias Big Fizzo.

Lire aussi : Miss Burundi 2017 : retour sur l’événement qui a vu le sacre de la belle Annie Bernice NIKUZE !

Lire aussi : Miss Burundi 2017 : les 10 choses qui montrent que Miss Burundi avance à  grands pas !

 

  1. Kigingi Summer Comedy

Après la 1ère édition de son festival de l’humour, Alfred MUGENZI dit Kigingi est revenu cette année avec une seconde édition encore plus folle que la précédente. Kigingi, Michael Sengazi, Arthur Ban, Big Fizzo, César le Magicien et beaucoup d’autres. Plus de 6h de spectacle dans un évènement aux allures de kermesse ou humoriste venu de RDC et du Cameroun pour certains d’entre eux, musicien, danseur et même magicien se sont mélangés pour donner quelque chose que les burundais n’avaient jamais vu. L’évènement a été l’occasion de découvrir sur scène pour la première fois Jean-Divin TUYISENGE, un humoriste burundais évoluant au Rwanda. En un seul mot, le Kigingi Summer Comedy  était spectaculaire.

Lire aussi : Kigingi Summer Comedy : la plus grosse fête de l’été ?
Lire aussi : Jean- Divin Tuyisenge : cet autre comédien burundais qui cartonne !

 

  1. Pamoja Festival

La jeunesse burundaise a été gâtée ! Le lendemain du Kigingi Summer Comedy, c’était le retour du Pamoja Festival, le grand rendez-vous des musiques urbaines gospel. Le dimanche 30 Juillet, le sable de Karera Beach recevait des centaines de jeunes de toute la ville pour ce grand show gospel qui met sur scène tous les grands noms du gospel urbain. Big Zoé, prince Mshindi, Type, GN, Redemption Voices et bien d’autres. Et comme lors de l’édition de 2016, le festival accueillait également des musiciens venus de l’étranger, notamment du Kenya, de l’Ouganda et de la Zambie.

Lire aussi : Pamoja Festival, 2ème édition : L’évangile au centre de la musique

Pendant près de 7h, Dj’s, chanteurs, rappeur et danseurs, tout style et langue confondu se sont succéder sur scène. 7h de musique et de danse ponctué par un appel à la conversion – évangile oblige –.

La nouveauté cette année était l’introduction du Pamoja Award, un trophée symbolique qui récompense les chanteurs, danseurs et Dj’s pour leur travail. Cette année se sont vu primés Masezerano (meilleur artiste masculin), Samantha (meilleure artiste féminine), Best Friends of God (meilleur groupe de musique), BKM (meilleur groupe de danse) et Dj Ivan (meilleur Dj).

 

  1. Dunda na Buja Fm

Décidément cet été était celui des nouveautés. Pour ces 3 ans d’existence, la radio la plus écoutée de Bujumbura avait vu les choses en grand et même en très grand. L’idée : réunir toute la scène musicale burundaise – ou presque – dans un évènement où la musique sera roi et où le public pourra retrouver ses stars en live, un peu comme quand ils les écoutent à la radio. Sat-B, Big Fizzo, Lolillo, Happy Famba, B-Face, Best Life Music, bref toutes les stars burundaises se sont succédé sur scène  à l’EFI Nyakabiga pour le grand plaisir des fans. Et même si quelques incidents ont tenté de tâcher cet évènement, il ne reste pas moins le plus grand évènement du genre cet été.

Lire aussi : Rendez-vous d’été : « Dunda na Buja fm », le grand bal de la musique burundaise

 

  1. The Mika Show

Les humoristes avaient le vent en poupe cet été. Après Kigingi et son Kigingi Summer Comedy, Michael SENGAZI dit Mika a livré son «The Mika Show» avec  comme thème «Sur l’avis/la vie de mère»  à l’ARENA Club. Un spectacle où l’humoriste se dévoile et se livre à son public en abordant des sujets aussi variés que les fleurs, les différences et le choc des cultures avec comme sujet  central,  la femme. Après tout, comment serait la vie sans femmes ? Un évènement qui a réuni le gratin de la ville de Bujumbura pour une soirée pleine de rire et de joie.

Lire aussi : Le show de Michael SENGAZI : quelle belle façon de clôturer son weekend!

 

  1. Le concours de la chanson

L’été a également été marqué par la finale du Concours de la Chanson organisé par la RTNB. Des candidats venus des 4 coins du pays se sont retrouvés à l’EFI Nyakabiga après près d’un mois de compétition à travers le pays. Et comme à tous les évènements culturels, les artistes de la place ont donnés des prestations pour terminer en beauté.

 

  1. Course de moto d’ELICOM

Encore une première au Burundi. La société ELICOM a organisé la première édition du Concours de motocycles  à Bujumbura. 2 jours de course intense dans les artères de la capitale burundaise où des participants venus de plusieurs pays se sont affrontés pour le titre de roi du bitume sur 2 roues. Un évènement qui a drainé du beau monde qui a été marqué par le mega concert avec à l’affiche Big Fizzo et Dr Claude, histoire d’égayer et clôturer en beauté ces 2 jours de pur adrénaline.

 

  1. Le concert «Konzi vs Kofi ya radi».

L’évènement qui a clôturé ces 2 mois de vacances aura été le concert baptisé «Konzi vs Kofi ya radi» où des ténors de la musique burundaise se partageaient la scène. Et pour la première fois au Burundi, le public accueillait sur scène le groupe Navy Kenzo auteur du célèbre tube «Kamatiya Chini », un morceau qui a fait danser la capitale burundaise comme partout ailleurs dans la sous-région.

 

L’été 2017 a été riche en couleurs, joies et plaisirs avec des évènements aussi beaux les uns que les autres. De quoi nourrir les conversations en cette rentrée. Et si, pour une quelconque raison vous les avez raté, faites-vous une faveur : Ne ratez rien l’année prochaine !

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments