RENCONTRE AVEC CHRISTIAN KABIRIGI, UN JEUNE D’EXCEPTION

Même dans l’un des pays en tête de liste des pays les plus pauvres de la planète, la réussite est possible, à un jeune âge soit il. Christian Kabirigi, jeune universitaire et en même temps chargé des Media et de la Visibilité  de la plus grande compagnie de téléphonie du pays Leo BURUNDI, en est l’exemple flagrant.

Christian Kabirigi intègre l’entreprise en janvier 2009, suite a un appel d’offre lance un peu avant. Vite, il gravit les échelons: du simple Conseiller clientèle, il se voit promouvoir au service Corporate, un service charge de la vente aux entreprises de services tel que le postpaid, l’internet, etc. Aux abords de l’an 2010, sa promotion s’améliore encore puisque désormais sa promotion s’étend  au service marketing, et fait de lui le chargé des Medias et de la Visibilité de la marque Leo.

Lorsqu’on lui demande  d’expliquer sa si rapide ascension dans les sphères entrepreneuriales, il répond  avec un certain sérieux ‘’il est question de dévouement et de compétence’’.Il ajoute avec un sourire ‘’et de chance aussi’’.

Aujourd’hui, M. Kabirigi poursuit des études de Gestion et Administration a l’Université Lumière de Bujumbura. Il compte également suivre des études en ligne, histoire d’approfondir ses connaissances.

Où serais-tu aujourd’hui si l’appel d’offre n’avait pas été lancé? ‘’Entrain de faire des études de pharmacie’’ répond-il sans hésiter,’’c’était mon rêve ‘’! Plus rien ne subsiste de ce rêve. Christian  précise ‘’j’ai fait une déviation ā 360˚’’.Dans l’avenir ? Il se voit bien dans la téléphonie, le marketing, le business, la communication…peut être même ouvrir sa propre boîte !

Qu’a-t-il gagné au sein de l’entreprise ? Beaucoup de chose, nous dit il…une expérience inédite, des opportunités, le leadership, le management, la mise en place de projets, la stabilité financière, pouvoir s’orienter objectivement dans ses projets d’avenir et j’en passe.

Enfin, nous parlons de nos artistes, des chanteurs burundais. Christian pense qu’ils ne travaillent pas assez artistiquement, qu’ils font beaucoup de copier- coller, qu’ils ont encore du chemin ā faire !C’est alors que je lui cite certains grands tels que Steven Sogo,Farious Big,le jeune prodige SAT  B….’’s’ils nous amènent un bon projet, on devrait  pouvoir travailler avec ceux lā’’,précise-t-il avec l’air de quelqu’un qui y croit !Il nous avoue être impressionné  par  le talent et la qualité qu’il retrouve dans la peinture, le cinéma, les clip vidéo…..déçu par le fait que les arts contemporains tels que le design ne se diversifient pas chez nos jeunes en ces temps de  mondialisation. Aujourd’hui, le monde connait une concurrence atroce, même dans l’art. Nos artistes ne devraient pas être comme s’ils s’étaient résignés, conclut-il.

Tout est dit, nous nous disons au revoir….puis Christian me regarde droit dans les yeux, mi- sérieux mi –rigolo et me lance un ‘’n’écrit pas n’importe quoi’’, pour en fait me dire ‘’n’exagère rien’’, comme si j’avais besoin d’exagérer pour donner de l’importance a son histoire, comme si son histoire n’était déjà pas assez importante comme ςa !

Landry MUGISHA.

Comments

comments




3 thoughts on “RENCONTRE AVEC CHRISTIAN KABIRIGI, UN JEUNE D’EXCEPTION

  1. Erick

    Salut Landry,
    Excellent article, tres special. Dans ce pays ou on ne parle que du chomage, pauvrete, il est tres tres important de parler de ces jeunes hommes et femmes qui ont pu faire la difference. Ca nous donne une lueur d’espoir, une nouvelle force de dire  » C’est encore possible » Cependant, je pense qu’il serait encore mieux si tu nous parlais de ce qu’il gagne en plus de l’experience. Certes bcp de jeunes travaillent mais nous voulons entendre comment ils parviennent a vivre de ce qu’ils font. Mer6.

  2. arly

    Quand j rgarde c mec j s8 tjr étoné!!!jm suvi1 qd il était encore élèv coe m3 o lycée du s1 esprit,il était Mr. « tout le monde » é ojrd8 il é 2venu l modèl 2 crt1 jeun.on peut dir k’il a vmt eu 2 la chanc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.