Rashid, gardien de but de Inter Stars offre un point a Vital’O FC

Le coach de Vital'O, Yaoundé

Le coach de Vital'O, Yaoundé

Le classico burundais de ce dimanche 29 Avril 2012 a tenu ses promesses. Un match de bon niveau débuté a 16heures heure de Bujumbura avec la Présidente de la Fédération Burundaise de Football, Lydia Nsekera et  le nouvel entraineur de l’équipe nationale du Burundi, Nassem Lotfi (notamment) autour de la pelouse.

« Interstars a dominé le match est aurait même pu marquer plus que ces deux buts » confiait Yaoundé entraineur de Vital’O après le match.  Interstars a ouvert le score a la 35 eme minute de jeu grâce a une tête de Fidel sur une balle en retrait. Deux minutes avant la fin du temps réglementaire, Léopold alias Kaya a remis la balance a l’équilibre en égalisant pour Vital’O. 1 but partout a la mi-temps. De retour des vestiaires, Vital’O a dominé légèrement le début de la 2 eme partie. Mais sur une erreur de la défense de Vital’O a la 19 eme minute, Fidel le même numéro 8 de Interstars buteur dans la 1ere partie envoie le ballon au fond du filet et signe son doublet dans ce match. 

Vital’O continue de pousser mais toutes ses actions se heurtent a la muraille défensive de Interstars. Il a fallu attendre jusqu’aux temps additionnels pour que sur une sortie du gardien Rashid de Interstars, Fidel, attaquant de Vital’O et buteur en 1ere partie, trompe la défense de Interstars et coupe le souffle des supporters adverses. Rashid voulant dribler un attaquant de Vital’O loin devant sa cage dans le coin droit du corner, perd le ballon. L’attaquant revoit le ballon en retrait dans la surface de réparation et Fidel est au bon endroit, au bon moment. 2 buts partout. Quelques secondes après, l’arbitre Nkurunzinza Thierry siffle la fin du match. Vital’O garde la 2 eme place dans le classement (30 points), précédé de Atletico (31 points).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *