Quand le swagg et le bois se marient pour faire de beaux produits et sauver la nature !

Quand le swagg et le bois se marient pour faire de beaux produits et sauver la nature !

Franck Ndayubashe et quelques-uns de ses produits ©DR

Avec la mode, on ne sait plus à quoi s’attendre. Messieurs, maintenant vous pouvez porter vos smokings avec des nœuds papillons en bois. Oui des nœuds en bois ! La nouvelle tendance nous vient d’un burundais du Canada, Franck Ndayubashe. Son entreprise, Off The Wood, fabrique les accessoires de mode en bois spécialement des nœuds papillons, des lunettes de soleil et ce en recyclant des objets en bois.

 

Akeza.net : Parlez-nous de votre entreprise

Franck : L’entreprise Off The Wood recycle les objets en bois pour en faire des nœuds papillons et lunettes de soleil. On recycle par exemple les armoires, les chaises, les tables, etc… Quand on est à court de bois recyclé, on achète du bois.

Akeza.net : Et pourquoi le bois justement ?

Franck : Tout a commencé après  ma visite à Bujumbura en Août 2014, j’ai été choqué par l’effondrement de la rivière Ntahangwa.  A mon retour au Canada,  j’ai pensé à comment aider ce petit quartier (Mutanga Sud) qui me tient  tant à cœur. Je pouvais faire une collecte de fonds mais je voulais offrir une expérience un peu plus spéciale.

Donc j’ai pensé à  utiliser un produit de la nature pour démontrer un aspect positif étant donné qu’on se bat avec le réchauffement climatique dans le monde. Initialement le programme philanthropique était dédié à ce projet de Ntahangwa. On essaye de contribuer à la reconstruction de Ntahangwa de ce fait. On compte collaborer avec les organismes sur terrain qui s’occupe de ce projet .

Et présentement on a déjà travailler avec des organismes canadiens et américains à but non lucratif qui par exemple aider les enfants souffrants du cancer. Aussi, on espère travailler cette année avec des organismes burundais.

 

 

Akeza.net : Comment s’effectue la vente de vos produits ?

Franck : En ligne. Nous avons un site web www.offthewood.ca . Les clients ont le choix entre 35 différentes sortes de nœuds et  22 paires de lunettes de soleil. Ils passent la commande. Les frais des produits et d’expédition sont bien mentionnés sur le site. Par contre pour des évènements spéciaux comme les mariages, on fait sur commande selon les couleurs du jour.

Franck Ndayubashe portant un de ses nœuds papillons en bois lors d’un fashion show © DR

 

Akeza.net : Que nous réserve Off The Wood dans les mois à venir?

Franck : Off The Wood ne se limite pas aux nœuds papillons en bois et des lunettes de soleil en bois, mais nous  voulons offrir une variété de produits pour compléter votre look.

Je travaille avec mon équipe de design sur une cravate révolutionnaire  en bois qui va être lancée cet automne et aussi nous sommes en quête de créer une montre en bois et en acier inoxydable qui sera très unique et extraordinaire ; on prévoit la sortir l’été prochain 2017. Nous voulons que nos produits fassent partie de votre garde-robe. Nous avons une grande vision et nous y croyons très fortement.

Akeza.net : Comment votre quartier originaire va bénéficier de vos réalisations ?                       

Franck : Le programme philanthropique qu’on a créé, a l’objectif de réaliser ce que nous représentons donc lutter contre le changement climatique. Nous avons établi un partenariat avec plusieurs organisations sans but lucratif qui représentent ce que nous essayons d’accomplir. 5% de chaque achat effectué va à l’accomplissement de ces programmes tels que le développement de la résilience climatique, le développement agricole, l’accès à l’énergie, la sécurité alimentaire, la santé publique, la résilience et l’autonomisation des femmes etc. Nous voulons que les gens soient derrière nous pour le changement dans le monde et faire prendre conscience au reste du monde. Tout commence par une seule personne. Un de mes mentors Jim Rohn a dit, « si 2 ou 3 personnes ont un  but commun, rien n’est impossible. »

Si vous voulez acheter un de ses nœuds papillons ou lunettes de soleil en bois, c’est par ici www.offthewood.ca

 

Propos recueillis par Miranda Akim’

Comments

comments