Primusic 2019 : le journaliste Alain Majesté Barenga, piétiné lors de la finale est sorti des urgences !

Primusic 2019 : le journaliste Alain Majesté Barenga, piétiné lors de la finale est sorti des urgences !

De nombreux incidents ont émaillé la finale de la Primusic-la plus grande compétition musicale au Burundi- dimanche dernier. On déplore de nombreux blessés, et d’autres victimes moins amochées dont le journaliste Alain Majesté Barenga de la radio culture piétiné par la foule en débordement.

« Il y avait trop de monde, énormément de gens. Tout était bien mais il y avait une bousculade à la vente des boissons. La situation s’est empirée lorsque le chanteur tanzanien Diamond a demandé à ses fans de venir plus près de la scène. Je me tenais debout près de la scène. Je ne sais pas comment ça s’est produit. La foule s’est avancée en masse, rapidement. Ils sautaient sur le gens. Ils m’ont piétiné, j’ai essayé de me débattre, les gens de la sécurité m’ont tendu la main pour qu’ils m’emmènent sur la scène mais en vain » nous raconte Alain Majesté. Il sera évacué d’urgence par la croix rouge à l’hôpital Roi Khaled.

Après quelques checks up, les médecins de l’hôpital Roi Khaled lui annoncent qu’il peut rentrer chez lui. Il est 4h du matin.

A l’heure qu’il est, le journaliste affirme n’avoir reçu aucun message de soutien de la part de la Brarudi, organisatrice de cet événement. « Je n’ai reçu aucun soutien de la Brarudi. Personne n’est venu à mon chevet. Moi et ma famille avons réglé toute la facture. Pour l’instant, mon plus grand souhait est de guérir. Je ne dis pas qu’ils devraient me dédommager ou me rembourser mais quand même, un message de soutien serait le bienvenu »

Soit dit en passant, le concert a fini en catimini avec le chanteur tanzanien Diamond évacué par les forces de l’ordre après un débordement monstre de la foule.

Le nombre de victimes reste à déterminer.

La Rédaction

 

Comments

comments