Primusic 2019: La gagnante Tetero Laurette nous parle de ses vœux

Primusic 2019: La gagnante Tetero Laurette nous parle de ses vœux

On aurait pu le  prédire, tellement depuis l’activation des votes, Laurette s’était élevée bien au-dessus du reste des candidats. Et voilà, pour la première fois dans l’histoire de la grande compétition musicale burundaise « Primusic », c’est une fille qui vient de l’emporter. Laurette Tetero, 19 ans, une voix mélodieuse, une assurance à en revendre, désormais riche de ses 25 millions que lui confère sa victoire et le regard tourné vers l’avenir. Sous le coup de l’émotion face  à ce grand succès, la gagnante s’exprime au micro d’Akeza.net….

Le verdict est tombé ce 28 Juillet 2019 lors de la finale de cette compétition au terrain de L’Ecole Technique Secondaire de Kamenge (ETS).

Pilotée par la plus grande entreprise de brasserie et de boissons alcoolisées du pays, Brarudi, la Primusic venait de faire 5 ans d’absence (depuis 2014). Quand elle renait en 2019, c’est une fille qui la remporte. Tetero, la gagnante de cette 4ème édition a émerveillé de par sa belle voix et ses techniques de voix qui ont séduit et le jury et les mélomanes. En vue de la propulser, ses fans sont allés jusqu’à créer un groupe « Team Tetero » avec des sous branches qui s’occupaient de sa visibilité. Le pari est réussi pour celle qui a représenté Bujumbura Mairie dans cette compétition.

« Je suis encore émue, mon cœur ne peut exprimer combien je suis heureuse. C’est une joie d’être la première fille à gagner cette compétition. Je n’étais pas sûre, mais j’avais une lueur d’espoir vu le soutien qu’on me témoignait sur les réseaux sociaux », confie fièrement Tetero. Courageuse et dynamique dixit le Jury, Tetero veut aller loin et se professionnaliser.

Toutefois, elle n’oublie pas ses études. « J’ai à cœur de lancer ma carrière professionnelle dans la musique en continuant mes études en parallèle. Je souhaite continuer ma carrière d’artiste. Je compte porter loin l’image et le drapeau national à travers mon talent ».

Et les 25 millions ?

C’est la question que beaucoup de gens se posent. « Avec les 25 millions, mon vœu le plus cher est d’œuvrer dans l’humanitaire et ainsi je pourrais non seulement aider matériellement mais aussi apporter du confort aux gens en difficultés en chantant pour eux, parce que la bonne musique touche et le cœur et l’âme ».

Du reste, cette gagnante promet de tout faire pour tenir ses promesses. « J’emploierais tous les moyens nécessaires pour ça ».

 

Fleurette HABONIMANA

 

 

Comments

comments