Primus League: Vital’O FC surpris à domicile par Kayanza United

Primus League: Vital’O FC surpris à domicile par Kayanza United

Après 5 matches sans défaite depuis le début de la phase retour de la Primus League, Vital’O Fc vient d’être battu par Kayanza United sur un score de 2 buts à 0. C’était lors d’un match clôturant la 22ème journée de ce championnat local.

C’est incroyable mais vrai. Personne n’avait prédit la victoire de Kayanza United (qui se battait pour ne pas mettre le pied dans la zone de relégation car 12ème au classement) .Tous les pronostics tombaient en faveur de Vital’O, qui ces derniers temps fait preuve de bonnes performances. Comme on le dit si bien rien n’est gagné à l’avance dans le foot. Ce sont les 90 minutes qui doivent donner le dernier verdict. Kayanza United qui a le mérite de disposer d’un bon effectif avec d’anciens joueurs qui ont de l’expérience (comme Rachid Léon, Lambalamba ou encore Ballack) a su se défaire de ce club de la capitale, que d’aucuns n’appréciaient.

Tout s’est joué en première partie. Les joueurs de Kayanza United comme l’affirme son sélectionneur étaient déterminés plus que jamais. C’est dans les premières minutes de jeu que cette sélection de Kayanza va activer sa machine à score en s’offrant 2 buts matinaux. Signés respectivement par Eza Armel et Lambalamba, ces buts ont donné un message clair à Vital’O. Celui-ci s’est vu mené en première mi-temps face à une attaque de Kayanza United qui débordait si bien par ici et par là en menaçant la défense adverse. L’attaque de Vital’O a eu du mal à se créer des occasions sous la houlette de Saido Ntibazonkiza qui était tenu à l’oeil par le numéro 21 de Kayanza, à qui apparemment on avait donné la mission de casser tous ses mouvements. Quand on sonne la mi-temps, Vital’O n’avait pas encore réussi à débloquer son compteur de buts qui est resté à l’état initial.

Ils étaient nombreux à ne pas comprendre ce qui arrive à Vital’O.
Tout de même, ils restaient confiants et se disaient que Vital’O allait remonter au score en deuxième partie. Ce match qui était marqué par la présence d’un nombre considérable de supporteurs de ces 2 équipes a rajouté de l’ambiance dans le stade. Le rythme, la pression du match ont donné du fil à retordre à Vital’O qui a écopé de deux cartons jaunes. Ainsi, pour garder l’avantage, les joueurs de Kayanza United optent pour le jeu défensif en deuxième mi-temps. Leur attaque va diminuer peu à peu les débordements pour protéger l’arrière-garde. Toutefois, Kayanza n’hésitait pas à se chercher quelques occasions. A ce moment-là, Vital’O multiplie les assauts avec son attaque mais ne parvient pas à venir à bout d’un Kayanza United à la défensive. La défaite à domicile se ressentait déjà que ce soit sur le terrain (frustration de quelques joueurs) ou encore dans les tribunes qui voient les supporteurs des Mauves et Blancs se retirer un à un dans les dernières minutes. Tout l’espoir se dissipe et Vital’O s’incline 2 buts à 0.

Ce fut un exploit unique que Kayanza United a bien célébré en beauté aux côtés de ses supporteurs (venus en masse) qui n’attendaient que la fin du match pour envahir la pelouse et chanter cette victoire à vrai dire méritée.
En marge de cette rencontre, Kayanza United remonte donc à la 10ème place avec 28 points tandis que Vital’O se maintient dans le Big Four (avec 36 points).

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments