Primus League : Les grands moments qui ont marqué la 29ème journée

Primus League : Les grands moments qui ont marqué la 29ème journée

Photo d’illustration.Match Vital’O vs LLB.©Akeza.net

Le championnat national Primus League 2019-2020 touche bientôt à sa fin. L’avant-dernière journée (29ème) qui s’est déroulée du 19 au 20 juin, a été marquée par des clubs au top et d’autres en chute. Voici pour vous quelques temps forts…

 

  • Le deuxième sacre de Messager Ngozi FC

En rivalité au titre avec Musongati FC depuis la phase retour, c’est finalement Le Messager Ngozi FC qui a fini par s’adjuger le titre de champion national. Jouant à domicile, Messager Ngozi s’est servi d’Inter Star pour atteindre le sommet du championnat en lui arrachant 3 points (3-0). La seule condition qui lui était jusque-là posée pour pouvoir  soulever la Coupe. Joie et émotions ont marqué ce 2ème couronnement. Leur dernier titre en date remonte à l’année 2018. Ce fut donc un sacre bien mérité qui sera considéré comme un bel hommage à Feu Président Pierre NKURUNZIZA, le fondateur de cette académie. Présentement, ce club de Ngozi se hisse en tête avec 61 points en cette avant-dernière journée.

 

  • Vital’O devenu comme un pont ?

Qu’est ce qui ne va pas pour le club « le plus titré du pays » ? Se demande-t-on. Vital’O ne fait que stagner dans ses derniers matches du championnat. Dépourvu de leur “capitaine-messi”,Saido NTIBAZONKIZA, qui avait réussi à recadrer un peu le club, Vital’O bat de l’aile. Battu par les clubs Athletico et Ngozi City (pourtant peu considérés), il aura fallu qu’il soit humilié par Lydia Ludic aussi. Lydia Ludic , en pleine dégringolade s’en va pourtant vers la la deuxième division. Eh bien, cela n’a pas empêché  que Lydia Ludic l’emporte sur un score de 2-1. Personne ne l’avait vu venir.

En fin de compte, c’est une saison peu convaincante pour Vital’O. Une source proche du club nous confie qu’il y aurait de grands problèmes au niveau du leadership qui minent le club. Pour la première fois de son histoire, Vital’O va finir à la  6ème du classement.

 

  • L’envol des Aigles, la force de Bs Dynamique et le renouveau d’Olympic star

Aigle Noir (champion l’année dernière) s’affirme de plus en plus en championnat. Sa Victoire de 6-2 face à Buja City (7ème avec 40 points) le maintien dans le trio de tête du championnat avec 45 points en ex aequo de points avec Bs Dynamique et Flambeau du centre (Messager Gitega). C’est le même cas pour BS Dynamique (4ème) qui est en train de finir en beauté la saison par une bonne performance.

Par son score de 4-2, BS Dynamique a carrément enfoncé Ngozi City (en relégation) le vendredi  dernier. A la fin du championnat, NGOZI City va embrasser la deuxième division.

Longtemps cloué sur les dernières places, Olympic Star émerge. Au cours de ses 3 derniers matches, il enregistre 14 buts. Leur victoire de 5-2 face à Les Lierres fait monter ce club de Muyinga à la 8ème place avec 39 points.

 

  • Bumamuru perd pied et Athletico se sauve

Le club de Cibitoke est en train de mal finir cette saison. Du trio de tête aux abords de la zone rouge, Bumamuru perd pied. A Gitega, il a concédé une défaite de 3 buts à 2  face à Flambeau du centre (5ème avec 45 points). Une contre-performance qui le tire à la 13ème place avec 35 points. Athletico qui était au bord du gouffre à la 28ème journée y a échappé de grâce. Son égalisation de 1-1 face à Rukinzo FC (9ème avec 39 points) à la 29ème journée le sauve de la zone de relégation. Son point victorieux le fait monter à la 12ème place avec 36 points. Il quitte la 13è place que les pauvres Bumamuru occupent désormais.

 

  • La sentence déjà prononcée

C’est déjà fini. LLB (13 matches perdus), Ngozi City (19 matches perdus) et Les Lierres (21 matches perdus) ne seront plus en première division dès la prochaine saison. Dorénavant, ces 3 clubs sont en train de faire leurs derniers adieux à la première division car ils vont foncer en deuxième division. La sentence est déjà prononcée. Le club Les Lierres qui se classe dernier avec 20 points venait de passer 3 saisons en ligue 1 soit depuis 2017.

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments