Primus League 2019-2020: 5 choses à retenir de la 28ème journée

Primus League 2019-2020: 5 choses à retenir de la 28ème journée

Photo d’illustration.Derby Inter star vs Vital’O.©Akeza.net

La 28ème journée de la Primus league battait le plein ce weekend sur différentes pelouses du Burundi. A 2 journées de la fin du championnat, tous les clubs sont aux aguets. D’une part, ceux qui rivalisent pour le titre, d’autre part, ces autres qui ambitionnent de finir sur de bonnes places ou encore ceux-là qui font tout pour fuir la relégation. Voici, pour vous 5 faits à retenir des 8 matches qui ont rythmé cette journée avec un total de 23 buts : le « classico à la burundaise », la rivalité au titre, la chute libre de Bumamuru et la montée des Aigles, un athletico au bord du gouffre et la descente aux enfers de Les Lierres, Ngozi city et LLB…

 

1.Le « classico à la burundaise »

 

Inter star Vs Vital’O FC était le derby le plus attendu de toutes les rencontres. Si ces éternels rivaux du championnat burundais s’étaient neutralisés en phase-aller (1-1), leur confrontation en  phase retour de ce samedi 30 mai 2020 a montré une nouvelle face. Inter star a battu Vital’O sur un score de 2-1. L’absence du capitaine emblématique de Vital’O Saido NTIBAZONKIZA en sa qualité de meilleur passeur (sur le 10) et coordonnateur ainsi que Moussa MURYANGO, le défenseur central adulé du club s’est bien ressenti. Ce fut le premier derby de l’histoire à se disputer sans spectateurs au stade Intwari suite aux restrictions de la FFB. Bien que ce « classico à la burundaise » continue d’intéresser les amoureux du ballon rond, il n’a plus la même saveur qu’avant en raison du niveau bas du championnat. Après cette défaite, Vital’O perd sa 5ème place et descend à 6ème avec 41 points tandis qu’Inter star monte à la 8ème place avec 38 points.

 

2.La rivalité au titre

 

Messager Ngozi et Musongati continuent de rivaliser pour le titre. Respectivement à la première et place, les deux cadors du nord et du centre du Burundi sont à 3 points de différence. Les attaquants de Musongati (2ème avec 55 points) ont été impitoyables face à LLB (4-0).Au moment où Messager Ngozi ( leader avec 58 points) freinait BS Dynamique(4ème avec 42 points) sur 2 buts à 1. Afin de s’adjuger le titre de champion tant convoité, Messager Ngozi devra remporter ses 2 matches restants.

 

3.La chute libre de Bumamuru et la montée des Aigles

 

On se demande quelle mouche a bien piqué le club de Cibitoke , Bumamuru FC. Son parcours extraordinaire en phase aller qui l’a hissé dans le trio de tête a bien surpris. Tout le monde admirait les exploits de cette jeune formation. Rencontrant Olympic star de Muyinga(10ème avec 36 points), Bumamuru s’est vu humilié à domicile (stade Urunani de Cibitoke) sur 3-1.En mode ralenti depuis le début de cette phase retour, Bumamuru tend actuellement  vers la zone rouge car il est à la12ème place avec 35 points.  Quant aux Fighters de Makamba, qui selon les on dits se seraient séparés de leur coach, Joslin BIPFUBUSA, leur score nul et vierge face à Flambeau du centre (5ème avec 42 points) ne leur a pas permis de se rapprocher de Musongati, qui les devance de 13 points. Aigle Noir se classe 3ème avec 42 points.

4.Un athletico au bord du gouffre

 

Ça va de plus en plus mal pour Athletico Academy. Menacé de relégation, car 13ème avec 35 points sur le classement, Athletico a laissé filer 3 points (1-0) lors du match qui l’opposait à Buja city (7ème avec 40 points) dans l’après-midi de ce dimanche 30 mai 2020 au stade Intwari. Après ce match crucial pour eux, tout l’espoir s’est dissipé, certains joueurs d’athletico avaient même du mal à se lever du banc de touche. Athletico est pour le moment au bord du gouffre, un simple faux pas l’enfoncera dans le trou.

 

5.La descente aux enfers de Les Lierres, Ngozi city et LLB

 

On peut dire que ce sont les 3 « malheureux » de la Primus League. Ces 3 clubs ont connu des périodes de vaches maigres depuis le début du championnat. Défaites et matches nuls ont rythmé leur contre-performances. Les Lierres se classe actuellement à la dernière place avec 20 points, Ngozi city qui a passé la quasi-totalité de la phase aller en dernière position est à la 15ème place avec 22 points. La descente aux enfers est déjà proclamée pour les 2. Quant à LLB (14ème avec 29 points), qui en 2012 faisait la pluie et le beau temps, il lui reste la dernière sentence pour foncer en deuxième division. Que les temps ont changé! La condition qui lui est posée : remporter ses 2 matches restants afin de tirer Athletico vers sa place. Vu le niveau, difficile d’espérer mieux…

 

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments