Porter son bébé sur le dos : les bienfaits de cette pratique ancestrale

Porter son bébé sur le dos : les bienfaits de cette pratique ancestrale

Photo d’illustration/ Une mère qui porte son bébé sur le dos ©DR

A l’ère où nous sommes, le fait de porter son enfant sur le dos, surtout chez les femmes dites «modernes, évoluées», n’est pas courante. Cette pratique compte pourtant beaucoup d’avantages que bon nombres de femmes ignorent. C’est un acte lié à la culture africaine par essence et qui apporte beaucoup de bienfaits non seulement pour la mère mais aussi pour l’enfant.

Certaines femmes (pour ne pas dire toutes) portent leur enfants sur le dos, tandis que d’autres préfèrent que les nourrices le fassent  à leur place. Parce que trop occupée et fatiguée par le travail, elles optent pour des poussettes. D’autres encore estime qu’une femme moderne ne devrait pas porter d’enfant sur le dos, que c’est pour les mères des milieux ruraux. Sans chercher de passer du coq à l’âne, voyons quels sont les avantages associés au fait de porter son enfant sur le dos.

Lire aussi : Dans la peau des bébés: A quoi pensent-ils?

«En portant votre bébé, vous lui transmettez ce qu’aucune chambre d’enfant installée avec amour, aucun berceau ni aucune poussette ultra confortable ne peuvent transmettre.», dit le biologiste Felix Stauffer.

 

Le sentiment de bien-être et de sécurité permet de diminuer le niveau de stress.

 

Il ajoute que porter son bébé sur le dos permet de transmettre le sentiment de bien-être, de sécurité, de chaleur et le mouvement de la vie.

Les experts en psychologie et en santé ont démontré que  le portage favorise l’attachement entre la mère et l’enfant et facilite l’allaitement.  En effet, l’enfant tète plus souvent et la sécrétion lactée est plus abondante, disent-ils. Le portage facilite la digestion, soulage les bébés souffrant de reflux et diminue les fameuses coliques du nourrisson.

Lire aussi : « Maman, comment on fait les bébés? »

Porter son bébé permet de diminuer ses pleurs. De toute évidence, le sentiment de bien-être et de sécurité permet de diminuer le niveau de stress. Porter son bébé 3h par jour diminuerait de moitié la fréquence des pleurs en soirée.

Toutefois, bien que les femmes modernes ne trouvent pas assez de temps pour porter leur bébé, elles devraient le faire une fois qu’elles arrivent à la maison. Une attitude encrée dans notre culture qui devrait être maintenue pour le bien-être de nos progénitures.

 

Prince Bertrand Cubahiro

Comments

comments