Plein d’émotions, Kidum chante au chevet d’un malade

Plein d’émotions, Kidum chante au chevet d’un malade

Kidum chantant « Nipe Nguvu » au chevet de Big Kev ©DR

Les chrétiens disent que chanter c’est prier deux fois, c’est certainement cette pensée qui a poussé Big Kev à réclamer la présence du chanteur burundais Kidum au chevet de son lit d’hôpital. Un moment remplis d’émotion et d’amour qu’a vécu en ce jour le chanteur.

 

C’est avec des mots remplis d’émotion que l’artiste burundais Jean-Pierre Nimbona, dit Kidum, partage sur son mur Facebook la vidéo et les photos de sa visite à celui qu’il appelle son frère et ami Big Kev à l’hôpital à Nairobi. En effet Big Kev était sur le point de subir une intervention chirurgicale et a donc réclamé la présence de l’artiste à son chevet avant cette intervention. Une demande faite expressément à sa famille d’autant plus qu’il avait un message pour l’artiste.

 

Faut dire que ce message a eu un effet profond sur Kidum, puisque l’artiste n’a pu s’empêcher de verser des larmes en l’écoutant. Comme il le dit lui-même : « Je ne pouvais pas retenir mes larmes après qu’il m’ait parlé. Dieu m’a parlé par lui ».

 

Guitare en main, Kidum a interprété – à la demande du malade – la chanson « Nipe Nguvu » (comprenez donne-moi la force), comme une prière que le chanteur adresserait à Dieu pour demander la guérison de son ami. Moment solennel et saisissant où le temps d’une chanson Kidum devient intercesseur. « Je ne suis pas très bon dans les prières, mais Dieu m’a donné une voix pour chanter. Alors aujourd’hui, je m’adresse directement au Dieu Tout-Puissant pour envoyer son pouvoir de guérison à mon frère et ami Big Kev. Donc, à travers la voix que Dieu m’a donné, je suis à genoux lui demandant de guérir ce gars » peut-on lire sur le mur facebook de Kidum.

 

Espérons que Dieu a entendu cette prière chantée.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments