Perspectives économiques mondiales : 2% de taux de croissance pour le Burundi en 2021 selon la Banque mondiale

Perspectives économiques mondiales : 2% de taux de croissance pour le Burundi en 2021 selon la Banque mondiale

Comme pour d’autres économies mondiales, la Banque mondiale a sorti en Janvier 2021 les perspectives économiques pour Cinquante-deux (52) Etats africains regroupés dans la région sub-saharienne. Après une reprise quasi nulle en 2020 (soit 0,3%) de croissance, le taux de croissance du Burundi en 2021 a été estimé à 2%. Du coup, le Burundi occupe la 41ème place sur un effectif de 52 Etats du sud du Sahara.

 

Selon l’institution de Bretton Woods, l’année 2021 augure de moyennes prévisions pour la région sub-saharienne (2,7%) et pour les économies Est-africaines en particulier. Cette légère hausse survient après une année « 2020 » catastrophique où la croissance s’est contractée pour cause de la pandémie de COVID-19. Et pour 2022, la tendance devrait rester à la hausse avec une croissance africaine à 3,3 %.

 

Bien que les prévisions soient plus lentes que prévu pour 2021, l’institution financière mondiale annonce un rebond de la consommation privée et de l’investissement en Afrique Sub-saharienne. La croissance des exportations devrait s’accélérer conformément au rebond de l’activité économique chez les partenaires commerciaux (Chine, Etats-Unis, Europe, Asie,…) de l’Afrique.

 

La région Est-africaine au galop

 

Trois pays de la communauté est-africaine dont le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie, se classent dans le « Top ten » des pays africains qui devraient enregistrer un taux de croissance prévisionnel supérieur à 5%.

Dans la région sub-saharienne, sur un total de 52 pays classés, le Kenya plane à la deuxième marche du podium avec un taux de croissance prévisionnel de 6,9%. Le Rwanda vient à la quatrième (4eme) place avec un taux de croissance de 5,7%. Suit ensuite la Tanzanie à la septième (7eme) place avec un taux de 5,5%.

 

L’Ouganda, le Burundi, le Sud Soudan se classent respectivement trente et unième (31eme) avec un taux de croissance de 2,8%, quarante et unième (41eme) avec un taux de 2%, et cinquante deuxième (52ième) du classement avec un taux de croissance de -3,4%. Le Sud soudan est le seul pays dans la communauté est-africaine qui devrait connaitre une récession en 2021. La RDC, l’autre voisin du Burundi vient à la quarantième position avec un taux de croissance estimé à 2,1%.

 

Comme principal défi à la reprise économique de la région sub-saharienne, l’institution financière mondiale table sur les effets occasionnés par la pandémie de COVID 19. La crise sanitaire devrait laisser des cicatrices durables sur une croissance potentiellement déjà ralentie.
Le rapport mentionne que la région sera probablement confrontée à des obstacles supplémentaires liés à la distribution de vaccins contre la pandémie. Ce qui pourrait encore freiner la reprise.

 

Janvier CISHAHAYO

Comments

comments