Patient Matabaro : ‘’Je me débrouille pas mal à Kigali’’

Patient Matabaro : ‘’Je me débrouille pas mal à Kigali’’
Le chanteur Patient Matabaro ©Privé

Le chanteur Patient Matabaro ©Privé

Le gagnant de la seconde édition de Primusic Patient Matabaro(15 000 000 BIF) , étoile montante de la scène musicale burundaise fait partie des artistes exilés à Kigali. L’interprète de ‘’Feelings’’nous parle de sa vie là-bas.

 

Akeza.net : Pourquoi as-tu quitté le pays ?

 

Matabaro : Les jeunes ne sont pas en sécurité dans mon quartier. On les enlève et ils finissent par être torturés, voire assassinés. C’est la raison qui m’a fait quitter le pays.

 

Akeza.net : Comment ça se passe à Kigali ?

 

Matabaro : Je me débrouille pas mal à Kigali. J’exerce toujours mon métier de karaoké dans différents bars pour voir comment je vais vivre le jour qui suit. Ce n’est pas facile quand meme

 

Akeza.net : Penses-tu profiter de l’occasion pour séduire le marché local ?

 

Matabaro : On est dans un pays qui n’est pas le nôtre. Pour mieux faire progresser notre carrière, ça demande pas mal de temps pour que les rwandais nous fassent confiance

 

Akeza.net : Un pari possible quand même ?

 

Matabaro : Pour qu’ils nous acceptent, ça dépend de nous. Chacun va se faire accepter à sa manière.

 

Akeza.net : Qu’est ce qui te manque le plus au Burundi ?

 

Matabaro : La stabilité du pays. Ma famille qui m’inquiète le plus.

 

Akeza.net : Un mot à tes fans ?

 

Matabaro : Ils me complètent comme je les complète, j’aurai toujours besoin de leurs suggestions et ils auront toujours besoin de savoir de quoi parlera ma prochaine chanson. Il faut qu’ils croient en moi comme je crois en eux. Je les aime tout autant qu’ils m’aiment.

 

Akeza.net : Une chanson en vue ?

 

Matabaro : Oui, bientôt.

 

Akeza.net : Courage l’artiste.

 

Matabaro : Merci mon grand.

 

Propos recueillis par Landry MUGISHA

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.