Pas de cours pour les barbus à l’Université Espoir d’Afrique

Pas de cours pour les barbus à l’Université Espoir d’Afrique

Pas de cours pour les barbus à l’Université Espoir d’Afrique ©DR

Cela fait sourire mais c’est loin d’être aussi marrant pour les étudiants qui se sont vu interdire l’accès aux cours parce qu’ils arborent une pilosité faciale un peu trop exubérante. Cela se passe à Hope Africa University où les barbus n’ont pas pu accéder aux salles de cours. Pourquoi ? On ne le sait pas encore mais toujours est-il qu’il n’y a pas eu de cours pour les barbus.

Alors oui c’est vrai et cela se passe à Bujumbura. Etre barbus peut être gênant, dérangeant et même un peu sale. N’en déplaise à nos amis « Hipster* », avoir une barbe imposante dérange certaines personnes et elle peut devenir source de problèmes.

Les barbus de Hope Africa University en ont fait l’amère expérience. En effet, mardi dernier 23 avril 2019, les étudiants un peu trop barbus ou même barbus tout court, n’ont pas eu accès aux cours (oui je sais ça rime). Ils ont été sommés de se raser pour étudier. C’est un peu fou mais l’administration a ses raisons que l’étudiant ignore.

Alors, on se demande bien ce qu’il y a de mal à porter la barbe. A ce qu’il parait, la barbe relèverait la virilité d’un homme. Est-ce cette virilité qui gêne ? Difficile de le croire. A bien y réfléchir, cette décision pourrait aller dans le sens de ceux qui considèrent que trop de barbe serait plutôt désagréable à la vue. Mais nous n’allons pas se lancer dans le jeu des suppositions puisque les raisons ne sont pas connues.

En attendant, si vous êtes étudiant à Hope of Africa, éviter de ramener votre barbe à la fac. Aussi belle soit-elle.

A bon entendeur…

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments