PAMOJA Festival : la 3ème édition veut marquer l’histoire

PAMOJA Festival : la 3ème édition veut marquer l’histoire

Le comité d’organisation du PAMOJA Festival, a tenu ce matin une conférence de presse, au Club KADESH, en présence de la presse, des artistes et des différents partenaires et sponsors. Le but étant de présenter à l’opinion la 3ème édition et les différents aspects de celle-ci. L’évènement devenu la grande fête de la musique gospel au Burundi, se tiendra le dimanche 29 juillet 2018 à KARERA Beach et se place cette année sous le thème, « Make History » (Ecrire l’histoire, Ndlr). Une façon pour les organisateurs de marquer de façon particulière son empreinte dans l’histoire des festivals au Burundi.

Dans son document de presse, le comité d’organisation met l’accent sur la volonté de léguer un héritage aux générations futures. Un héritage qui se matérialise par la créativité, le travail remarquable des jeunes lors de cet évènement et le sens de responsabilité citoyenne, le tout à travers la musique qui touche l’esprit ainsi que des moments mémorables qui se créeront dans une ambiance purement saine. Mais au-delà de tout cela, PAMOJA Festival se veut également être une référence en matière d’évènements culturels à caractère touristique au Burundi avec des ambitions régionales. Le but est de faire tourner les regards sur le Burundi, ses richesses et son capital humain.

Il est à signaler que 90% des personnes travaillant sur la préparation de ce festival sont jeunes.

L’évènement qui a attiré plus de 6000 personnes (selon les organisateurs) lors de sa précédente édition, se veut une vitrine pour tous les jeunes artistes ambitieux en leur donnant un espace de visibilité pour leur talent. Et au-delà des musiciens, PAMOJA Festival s’ouvre également à toutes les formes d’arts urbains dont regorge le Burundi.

PAMOJA Festival sera également l’occasion de réunir tous les intervenants dans l’industrie musicale de manière à ce que ceux-ci échangent et partagent sur tout ce qui concerne le milieu. Pour Irving RURAGAHIYE (DJ Mulla), Directeur artistique du festival, PAMOJA Festival veut donner les outils aux artistes, producteurs, manager, médias mais également les professionnels de l’évènementiel pour que ceux-ci travaillent en concert de manière à faire avancer l’industrie musicale.

Toujours fidèle à sa philosophie, PAMOJA Festival 3ème édition, réunira un grand nombre de jeunes artistes gospel burundais et étrangers. Big Zoé, Gladys Eglesias, Sons of the Monrnig Star (SMS), Redemption, Shaka et bien d’autres seront de la partie. Dans le registre des artistes étrangers, le festival verra la participation de la chanteuse Zabuli, du chanteur Paul SELAH et du DJ Steph

Pour ce qui est des dispositions pratiques, le comité d’organisation assure que tout est mis en place pour permettre au public de vivre  pleinement cette grande fête. Grâce à Buja Events, qui supporte le festival depuis sa 1ère édition, les questions concernant la sonorisation, le podium et les lumières sont bien prises en charge. Si lors de la précédente édition, de nombreuses personnes ont rencontrés des difficultés de transport, pour cette édition toutes les dispositions ont été prise pour régler ce problème. En effet, les personnes qui paieront leur tickets (5000 Fbu et 15.00) auront droit au déplacement depuis le centre-ville (Odéon Palace) jusqu’au lieu de concert et pour le chemin de retour dans les différents quartiers de la ville. Des tickets qui sont déjà disponibles à Odéon Palace, dans tous les shops Econet leo et peuvent être acheté via le service Ecocash. Les prix sont fixés à 5000 Fbu (ticket simple) et 15.000 (tickest VIP).

Comme lors de la seconde édition, il y aura également le PAMOJA Awards, qui récompense les artistes qui se sont distingués au cours de l’année. Et si en 2017, les artistes ont été votés avant le festival, cette année l’annonce des participants se fera le 29 juillet lors du festival. Les votes se tiendrons à partir du jour de l’évènement jusqu’au mois d’octobre où l’on connaitra les vainqueurs. Une compétition rendue possible par Econet leo qui est l’un des sponsors de l’évènement et qui se rallie à cet effort de soutien aux artistes.

PAMOJA Festival 3ème Edition sera donc une grande fête où la musique et les talents artistiques seront à l’honneur. Une occasion pour la jeunesse de la capitale burundaise de se retrouver autour d’un évènement qui met en avant des valeurs saines et tente de mettre sur la carte le Burundi et ses talents.

Le rendez-vous est donc pris pour le dimanche 29 juillet à KARERA Beach de 14h à 21h. 6h de spectacle à ne pas rater.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments