Pacifique Nzitonda à Kinshassa pour deux mois

Pacifique Nzitonda à Kinshassa pour deux mois
Pacifique Nzitonda (www.akeza.net)

Pacifique Nzitonda (www.akeza.net) © Thierry Niyungeko

Pacifique NZITONDA , chanteur , camera man , monteur et réalisateur vidéo est depuis quelques semaines a Kinshassa pour des formations dans le cadre de son travail en ce qui est de la vidéo.Il sera absent de Bujumbura jusqu’au début du mois de décembre. En revanche , son travail et sa clientèle ne pourront qu’en beneficier. Il a accepte de nous e parler un peu.

 

Landry MUGISHA :  Salut man. Ca va à Kin ?

 

Paci : Yeah. Ca va vraiment. C’est  une ville qui bouge beaucoup.

 

LM : Ah oui ?  Il parait que tu vas passer deux mois là bas !

 

Paci : Oui je suis ici pour une formation au cinéma d’animation (préparation du projet d’un film d’animation et l’animation) et en parallèle j’apprends la 3D.

 

LM : Tu es parti dans quel cadre ?

 

Paci : Je suis parti sur l’invitation d’une association qui s’appelle Studio Malembe Maa qui fait du cinéma d’animation depuis plus de 20ans.

 

LM : Vous vous êtes connu dans quelles circonstances ?

 

Paci : A travers le Festicab

 

LM : Tu as déjà produit un film d’animation. C’est une voie que tu compte emprunter plus souvent désormais ?

 

Paci : Absolument car cela touche le coté qui m’intéresse le plus: VFX

 

LM : Et pourquoi t’intéresse-t-il tant le VFX ?

 

Paci : Parce qu’avec ça, tu peux imager tes idées sans avoir recourt au spécialistes des effets spéciaux réels.

 

LM : En vérité, quelle est l’importance du cinéma d’animation ?

 

Paci : Énorme:
1. Créer des dessins animés 2D ou 3D
2. Faire de la publicité professionnelle (enrichir les images tournées en y ajoutant des éléments qui pendant le tournage n’y étaient pas ou impossible a tourner). Et plein d’autres opportunités tout depend des idées de chacun

 

LM : Ainsi tu pense revenir dans deux mois avec de superbes nouvelles idées et plein de possibilités ?

 

Paci : Absolument je compte plonger dans la 3D étant donne qu’au Burundi on a encore la possibilité de créer la demande dans ce domaine.

 

LM : Deux mois en dehors du pays, ce n’est pas trop long pour la clientèle d’Ingoma Arts ?

 

Paci : Oui mais il y a mes assistants qui sont là et qui sont capable de beaucoup de choses.

 

LM : Donc la maison peut toujours servir ?

 

Paci : Absolument ! Et d’ailleurs si tu m’appelle a mon numéro habituel,  tu auras toujours quelqu’un au bout du fils (enfin… au bout du sans fils). Rires…

 

LM : Merci man. Prospérité toujours.

 

Paci : Bon week end à vous.

Propos recueillis par Landry MUGISHA

 

 

 

 

Comments

comments




One thought on “Pacifique Nzitonda à Kinshassa pour deux mois

  1. nibayubahe

    ndakunda ibikorwa vyawe de facon que meme si j’entend le non pacifique directemen dans mes oreilles ça sonne « BAZORIRA »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.