Pacifique Nzitonda à Kinshassa pour deux mois

Pacifique Nzitonda à Kinshassa pour deux mois
Pacifique Nzitonda (www.akeza.net)

Pacifique Nzitonda (www.akeza.net) © Thierry Niyungeko

Pacifique NZITONDA , chanteur , camera man , monteur et réalisateur vidéo est depuis quelques semaines a Kinshassa pour des formations dans le cadre de son travail en ce qui est de la vidéo.Il sera absent de Bujumbura jusqu’au début du mois de décembre. En revanche , son travail et sa clientèle ne pourront qu’en beneficier. Il a accepte de nous e parler un peu.

 

Landry MUGISHA :  Salut man. Ca va à Kin ?

 

Paci : Yeah. Ca va vraiment. C’est  une ville qui bouge beaucoup.

 

LM : Ah oui ?  Il parait que tu vas passer deux mois là bas !

 

Paci : Oui je suis ici pour une formation au cinéma d’animation (préparation du projet d’un film d’animation et l’animation) et en parallèle j’apprends la 3D.

 

LM : Tu es parti dans quel cadre ?

 

Paci : Je suis parti sur l’invitation d’une association qui s’appelle Studio Malembe Maa qui fait du cinéma d’animation depuis plus de 20ans.

 

LM : Vous vous êtes connu dans quelles circonstances ?

 

Paci : A travers le Festicab

 

LM : Tu as déjà produit un film d’animation. C’est une voie que tu compte emprunter plus souvent désormais ?

 

Paci : Absolument car cela touche le coté qui m’intéresse le plus: VFX

 

LM : Et pourquoi t’intéresse-t-il tant le VFX ?

 

Paci : Parce qu’avec ça, tu peux imager tes idées sans avoir recourt au spécialistes des effets spéciaux réels.

 

LM : En vérité, quelle est l’importance du cinéma d’animation ?

 

Paci : Énorme:
1. Créer des dessins animés 2D ou 3D
2. Faire de la publicité professionnelle (enrichir les images tournées en y ajoutant des éléments qui pendant le tournage n’y étaient pas ou impossible a tourner). Et plein d’autres opportunités tout depend des idées de chacun

 

LM : Ainsi tu pense revenir dans deux mois avec de superbes nouvelles idées et plein de possibilités ?

 

Paci : Absolument je compte plonger dans la 3D étant donne qu’au Burundi on a encore la possibilité de créer la demande dans ce domaine.

 

LM : Deux mois en dehors du pays, ce n’est pas trop long pour la clientèle d’Ingoma Arts ?

 

Paci : Oui mais il y a mes assistants qui sont là et qui sont capable de beaucoup de choses.

 

LM : Donc la maison peut toujours servir ?

 

Paci : Absolument ! Et d’ailleurs si tu m’appelle a mon numéro habituel,  tu auras toujours quelqu’un au bout du fils (enfin… au bout du sans fils). Rires…

 

LM : Merci man. Prospérité toujours.

 

Paci : Bon week end à vous.

Propos recueillis par Landry MUGISHA

 

 

 

 

Comments

comments




One thought on “Pacifique Nzitonda à Kinshassa pour deux mois

  1. nibayubahe

    ndakunda ibikorwa vyawe de facon que meme si j’entend le non pacifique directemen dans mes oreilles ça sonne “BAZORIRA”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.