OPEN MIND GLOBAL au service des jeunes ruraux

OPEN MIND GLOBAL au service des  jeunes ruraux

L’équipe des formateurs de OPEN MIND GLOBAL

OPEN MIND GLOBAL est un projet de développement socio-économique initié par la fondation CARPE VITAM INTERNATIONAL qui vise les communautés rurales du Burundi. Diomède BUKEYENEZA, coordinateur du projet, nous en parle plus.

 

Akeza.net : Pouvez-vous nous dire ce qu’est le projet OPEN MIND GLOBAL ?

Diomède BUKEYENEZA :Le projet OPEN MIND GLOBAL est un projet qui vise les jeunes et leur développement. Il a été mis en place fin 2013 et cible les jeunes de 15 à 30 ans. Après avoir constaté que beaucoup de jeunes étaient en difficulté à cause de la pauvreté, de l’ignorance et de beaucoup d’autres choses, nous avons compris qu’il y avait une nécessité, pour ces jeunes, d’avoir des connaissances et d’être formés dans le domaine du développement social et économique. Nous avons commencé le projet avec les jeunes de la zone Buhonga en Commune Kanyosha.

 

Akeza.net : Quel est   le genre de  formation  que vous dispensez à ces jeunes ?

Diomède BUKEYENEZA : Nous dispensons trois formations et chacune d’entre elle est subdivisée en modules. Il y a la formation Life Skills (Compétences essentielles) qui comprend 7 modules tels que « connais-toi toi-même », résolution pacifique des conflits, citoyenneté responsable, la santé sexuelle et reproductive. Il y a la formation en entreprenariat avec des modules tels que  l’éducation financière, l’agriculture moderne. Et dans la formation en informatique nous avons l’initiation à l’outil informatique et la formation en Microsoft Word et Excel.

 

Akeza.net : A propos du personnel d’ OPEN MIND GLOBAL ?

 Diomède BUKEYENEZA : Auparavant, nous avions un partenariat avec l’Association des Scouts et des Guides du Burundi, puis nous avons cherché des formateurs. Ils ont été formés pour être des Master Trainer (Formateur des Formateurs). Ils vont entamer leur formation en tant que consultants des projets économiques.

 

Open Mind-2

Une classe de jeunes en formation

 

Akeza.net : Quid du financement ?

Diomède BUKEYENEZA :OPEN MIND GLOBAL est un projet de la Fondation CARPE VITAM INTERNATIONAL. Cette fondation a été créée par un suédois nommé Peder WALLERNBERG. Elle est présente dans plus de 16 pays à travers le monde et s’est donnée pour mission d’initier et de financer des projets de développement  pour encourager les jeunes. OPEN MIND GLOBAL est le premier projet initié et financé par la fondation CARPE VITAM au Burundi.

 

Akeza.net : Quel est l’impact de ce projet sur les populations ciblées?

Diomède BUKEYENEZA :Si nous regardons aujourd’hui, nous voyons qu’il y a un grand impact sur ces jeunes. Auparavant ils étaient inconscients de qui ils sont, de quoi ils sont  capables et jusqu’où ils peuvent aller. Mais aujourd’hui, après les formations reçues,nous avons déjà donné des certificats à 250 jeunes capable de montrer leurs aptitudes, de montrer l’effort qu’ils peuvent fournir pour le développement. Grâce à leurs aspirations et à la formation que nous leur avons fourni, ils vont avoir un centre de formation professionnel qui ouvrira ses portes dans les prochains jours. C’est grâce à cela que ce projet de centre a pu se concrétiser. Aujourd’hui, ces jeunes comprennent que même s’il ne trouve pas du travail dans des entreprises, ils peuvent s’organiser, faire des groupements, lancer des activités génératrices de revenus et se développer eux même.

 

Akeza.net : Un message à la jeunesse burundaise ?

Diomède BUKEYENEZA : Le message que je peux adresser aux jeunes est que je souhaite que chaque jeune puisse être capable de travailler avec les moyens qu’il possède sans toutefois compter sur un quelconque bailleur ou attendre de l’aide qui viendrait d’ailleurs. Ils ont la capacité de faire des choses par eux même, se fixer un objectif et mettre tous les moyen à leur disposition pour atteindre les atteindre.

 

Propos recueillis par Moïse MAZYAMBO

 

Comments

comments